Haut de page

Consolidation ou Synchronisation de vos applications Jira ?


Publié par
Phil McCormick

26 février 2020

L’annonce d’une fusion ou du rachat d’une entreprise est toujours exaltant pour leurs dirigeants. Une fois cette phase d’euphorie passée, il faut se retrousser les manches : le plus dur reste à venir, en particulier pour leurs équipes !

Au sein des services administratifs et informatiques, un vrai travail de fourmi s’organise pour garantir la protection des données, mais aussi la bonne circulation des informations entre les nouveaux membres de cette famille. Un nouveau challenge s’impose donc : continuer à être performant malgré les perturbations classiques d’une réorganisation.

Ainsi, afin d’assurer la coordination des données en toute sécurité, deux solutions s’offrent à nous :

  • consolider les données dans un seul outil,
  • ou bien synchroniser ces données en intégrant les outils et en transférant les données entre les entités.

La consolidation des applications Jira

La fusion peut être un exercice complexe qui nécessite la migration des données d’une application à l’autre. Mais avant que ce processus ne soit effectué, l’instance Jira doit être dimensionnée pour pouvoir accueillir cette nouvelle configuration.

On peut l’illustrer simplement :

– exemple 1 : à l’échelle d’un verre, un récipient doit être suffisamment grand pour contenir le liquide d’un autre contenant
– exemple 2 : à l’échelle d’un barrage, celui-ci doit être également suffisamment solide pour supporter la puissance de ce transfert d’eau.

Une fois que la fusion aura eu lieu, les utilisateurs finaux pourront enfin collaborer au sein d’un seul et unique système d’exploitation. L’ancien système ne sera disponible qu’auprès de son administrateur afin qu’il vérifie si ses données ont été correctement copiées dans le nouvel outil. Par la suite, cette instance sera archivée, puis à terme désactivée.

Durant cette fameuse phase de transition, l’administrateur fera face à de nombreux obstacles :

  • les autorisations d’accès
  • la gestion de deux applications différentes avec des versions ou des configurations différentes
  • l’administration de deux serveurs différents
  • la reconstruction des projets Jira, les pertes de données telles que les dates de création ou de modification
  • la méthode pour gérer ou nommer les projets, de deux façons différentes
  • la migration des données, telles que les pièces jointes, entre les serveurs

Les organisations doivent donc s’assurer que la fusion s’opère correctement dans son ensemble et à tous les niveaux.

La synchronisation des instances Jira

Si vous utilisez deux instances Jira, vous pouvez utiliser la solution Elements Copy & Sync pour mener à bien la synchronisation de vos deux applications. Grâce à ce super outil, les mises à jour des applications, les pièces jointes et les workflows seront effectués automatiquement. De plus, grâce à cette configuration, nous pouvons décider du partage des données.

Avantages et inconvénients de chaque solution

Points forts de la consolidation Jira

  • Maintenir un seul serveur d’application au lieu de deux
  • Centraliser les données et offrir plus de fluidité lors de leur consultation
  • Gérer un portail commun et favoriser une culture d’entreprise commune, cruciale après une fusion

Points faibles de la consolidation Jira

  • Fusionner difficilement les données et les procédures
  • Ne pas pouvoir sauvegarder ses propres configurations
  • Affecter les performances de votre instance cible si celle-ci est mal dimensionnée
  • S’exposer à de potentielles pertes d’information lors de la migration
  • Gérer différentes versions de Jira
  • Souffrir d’un manque de cartographie parfaite de l’environnement

Points forts de la synchronisation Jira

  • Configurer son environnement de manière simple et efficace
  • Mettre en place une solution temporaire, pour la transition
  • Créer une cohésion et une collaboration d’équipes rapidement
  • Travailler sans difficulté avec les applications
  • Mettre en œuvre la fusion à un faible coût

Points faibles de la synchronisation Jira

  • Nécessite plus d’efforts et de temps d’administration
  • Génère un coût plus élevé sur le long terme (2 instances au lieu d’1)

Conclusion

C’est incontestable, ces deux solutions présentent des avantages intéressants et des inconvénients moins attrayants. Il est donc préférable d’analyser et de prendre en conséquence la meilleure décision pour votre entreprise. L’un des premiers arguments souvent pris en considération, et pas des moindres, est son coût. Pourtant, il s’agit bien d’un critère non déterminant lorsque l’on souhaite optimiser de manière efficiente sa configuration.

Enfin, il est fréquent de voir nos clients utiliser les deux solutions. En effet, ils peuvent débuter par la synchronisation des données afin d’assurer le suivi des missions opérationnelles, tout en anticipant la fusion des processus et des outils qui interviendra dans un second temps.

Pourquoi choisir Valiantys ?

Si jamais vous avez besoin d’un coup de pouce pour relever ce défi, n’hésitez pas à faire appel à un de nos consultants qui se fera un plaisir de vous accompagner dans la mise en oeuvre de vos solutions ! Notre expertise vous permettra d’éliminer au maximum tous les points faibles de la solution que vous allez choisir.