Haut de page

Ce qu’il faut retenir de SAFe 5.0


Publié par
Dean MacNeil

10 janvier 2020

Scaled Agile Inc. a récemment annoncé une nouvelle itération de son framework SAFe (Scaled Agile Framework for Enterprises). Les changements apportés à SAFe 5.0 démontrent un pas significatif dans la bonne direction, à l’heure où les entreprises cherchent à étendre l’agilité à l’ensemble de leurs entités. Scaled Agile a présenté le modèle comme renforçant l’aspect customer-centric, en étendant l’agilité au-delà des équipes techniques et en soulignant l’impact de l’implementation de l’agilité au niveau du « portfolio » (portefeuille de projets). Voici en résumé les nouveautés de SAFe 5.0 et les changements majeurs.

Quelles nouveautés aujourd’hui ?

La différence la plus remarquable réside dans la présentation du modèle lui-même et l’alignement des composants.

Un niveau inédit: Essential SAFe

Scaled Agile a rassemblé les niveaux Équipe et Programme en un nouveau niveau appelé  » Essential « , invoquant un mantra enseigné lors de la formation SAFe : « Formez tout le monde, lancez les trains. » (Train everyone, launch trains). L’implémentation de SAFe n’est possible qu’en lançant au moins un Agile Release Train (ART). Le niveau Programme contient les ART, mais le niveau Équipe contient les personnes qui travaillent sur ces ARTs. S’il n’y a pas d’équipe, il n’y a pas de train, et s’il n’y a pas d’ART, il n’y a pas de SAFe non plus. Ancrer le framework dans cette réalité pratique a conduit à la refonte des précédents niveaux en un tout nouveau niveau « Essential SAFe ».

Un point clé : l’approche customer-centric

Avec le niveau Essential de SAFe, Scale Agile Inc. ajoute une dimension customer centric et Design Thinking. Le framework SAFe porte sur l’organisation des ARTs en considérant la valeur reçue par les clients, plutôt que sur les structures organisationnelles ou les équipes produit en place. Ce principe est au fondement du niveau Essential : tout commence par le client.

Nouvelles compétences fondamentales

SAFe 5.0 introduit et se concentre sur deux nouvelles compétences, en lien direct avec l’éthique de l’agilité elle-même. La première, l’agilité organisationnelle, est le prolongement de la philosophie agile, qui, au-delà des équipes de développement, propose d’ouvrir le champ à l’ensemble de l’entreprise. La culture de l’apprentissage en continu repose sur une compétence clé qui est « l’amélioration sans relâche », mais aussi sur la mise en place d’une « organisation apprenante » et une culture de l’Innovation.

Ce type de mise en œuvre exigera un changement de leadership profond (qui peut-être parfois inconfortable pour certains) pour établir un plan et une vision stratégique, tout en restant prêt à remanier ces deux derniers en fonction des données : changements du marché, nouveaux challenges clients et premiers chiffres d’adoption par exemple.

Nouveau principe : s’organiser autour de la valeur

Scaled Agile a ajouté à ses neuf principes structurants celui-ci : l’organisation autour de la valeur. Les versions précédentes de SAFe envisageaient le mapping de la chaîne de valeur et l’organisation des équipes autour de la valeur, mais l’idée constitue aujourd’hui le noyau dur de SAFe. L’objectif d’un mapping de la chaîne de valeur est de comprendre comment vos clients bénéficient de la valeur de vos produits, pour pouvoir constituer vos équipes et bâtir un ART autour de cette chaîne de valeur.

Nouveau Framework Business Agility

L’agilité à l’échelle soutient l’idée qu’une entreprise qui adopte SAFe ne peut exercer une totale agilité qu’à la condition d’adopter le niveau Portfolio. Les deux niveaux Essential et Solution ne couvrent pas l’agilité métier, car ils ne s’étendent pas au niveau Portfolio. Scaled Agile Inc. a en effet déclaré que ces niveaux ne sont pas suffisants pour atteindre l’agilité métier.

L’agilité au niveau Portfolio nécessite une adhésion top-down pour alléger le poids de planifications annuelles et pluriannuelles strictes. Comme pour l’agilité au niveau Equipe, cette disposition ne signifie pas l’absence de planning, mais l’aptitude à changer rapidement ses plans. Marchés et clients évoluent de manière inédite et ce mouvement d’accélération s’amplifiera au rythme des technologies émergentes et d’une consommation forte de l’information : si votre entreprise ne peut pas négocier ce virage avec vos clients, le risque de chuter derrière ceux qui le peuvent est fort. Si votre stratégie d’entreprise reste sur sa trajectoire alors que vos clients tournent à droite, la rencontre n’aura pas lieu.

Measure & Grow est un nouvel apport à SAFe : il participe à l’évaluation de l’agilité de l’entreprise pour définir au mieux son degré de maturité. Grâce à la mesure de votre état d’avancement, vous pouvez vous définir l’horizon souhaité et indispensable à votre croissance, en faisant passer en priorité la mise en pratique de SAFe associée comme moyen pour accompagner cette transformation.

Quelles différences avec les versions précédentes?

Compétence fondamentale :  Lean Portfolio Management

La compétence fondamentale illustrée avec le Lean Portfolio Management (LPM) a été travaillée en profondeur, pour mieux mettre en valeur la manière dont les entreprises utilisent le LPM pour aborder une réelle transformation agile. SAFe comprend un nouveau domaine de focalisation avec le Portfolio Vision qui va au-delà du Portfolio Canvas des versions précédentes. On note également l’introduction d’objectifs et de résultats clés (Objectives Key Results – OKRs), éléments étayant les thèmes stratégiques.

Compétences fondamentales actualisées : DevOps, Business Solutions & Lean Systems

Ces deux compétences au coeur du framework SAFe ont été renommées et révisées. Agile Product Delivery (anciennement DevOps) conserve globalement les mêmes attributs, mais met davantage l’accent sur le rôle d’ Agile product manager.

Enterprise Solution Delivery (anciennement Business Solutions & Lean Systems) a été profondément remanié : il présente un contenu plus riche axé sur la mise sur le marché de solutions conséquentes, dont l’ingénierie systèmes et solutions, la coordination des trains et des fournisseurs, la gestion du cycle de vie des solutions et porte une attention particulière sur les systèmes en exploitation.

Réorganisation des composants

Au vu de l’ensemble du framework SAFe, on constate une simplification et un alignement plus prononcé des différentes composantes, permettant la suppression de répétitions et désordres. Les composantes de base et les acteurs ont été transférés sur la partie gauche du framework. Ce faisant, on rappelle là l’importance des rôles : rien ne peut aboutir dans SAFe sans la reconnaissance préalable des personnes. On a ainsi isolé et portés ces rôles sur le côté gauche du framework.

Renommage

Un nombre restreint de domaines ont été renommés pour mieux correspondre à l’objectif de recentrer le modèle. Ainsi, l’étape finale de l’Implementation Roadmap a été rebaptisée Accelerate (précédemment Sustain and Improve – Maintenir et Améliorer). Le niveau Portfolio comprend un domaine de focalisation appelé Vision du Portfolio (anciennement Portfolio Canvas). Ces changements visent à mieux communiquer sur l’objectif visé.

 

L’annonce de la version SAFe 5.0 par Scaled Agile est une bonne nouvelle pour les entreprises qui cherchent à étendre leurs pratiques agiles à l’échelle de l’organisation. Cela peut paraître simple sur le papier, mais nous savons chez Valiantys que la réalité l’est parfois moins. Nos consultants certifiés SPC sont là pour vous aider à monter en puissance et à l’échelle votre transformation agile. Vous voulez discuter de vos projet d’Agilité avec SAFe ?