Haut de page

Comment organiser un backlog avec Jira Software


Publié par
Jorge Uribe

10 avril 2019

Dans notre quotidien, la vitesse et l’exigence sont les deux principes qui régissent la gestion des projets et des systèmes. Pour mieux répondre aux besoins que ces principes génèrent, il est impératif d’avoir une visibilité totale sur la façon dont les projets évoluent. D’où la création du backlog !

Ce backlog va permettre d’assurer que toutes les équipes ont toujours accès à la dernière version de la roadmap produit. De ce fait, il est impératif que le backlog soit organisé et priorisé soigneusement.

Voici quelques conseils pour organiser votre backlog dans Jira Software.

Le backlog, késako?

Le backlog, aussi appelé « carnet de produits » est « une liste ordonnée de tout ce qui pourrait être requis dans le produit et est l’unique source des besoins pour tous les changements à effectuer sur le produit. C’est un document qui évolue constamment au cours de la vie du produit et n’est jamais fini ». (réference)

Au début du projet, l’équipe de développement est concentrée sur un petit backlog, qui contient les exigences recueillies auprès des divers intervenants métier. Ce premier backlog est généralement constitué des fonctionnalités qui sont nécessaires à la publication du produit.

Cependant, à partir du moment où la première version du produit est publiée, le nombre de demandes, améliorations et bugs remontés par les utilisateurs augmente considérablement la taille de ce backlog. C’est à partir de là que le responsable produit devra filtrer et ordonner le backlog en s’appuyant sur différentes variables, telles que l’impact sur les activités, la capacité de l’équipe de développement à résoudre la demande ou encore l’expérience utilisateur.

Jira

Exemple de backlog dans Jira Software qui contient 65 demandes de différents types (Story, Bug, etc)

Définir les demandes à traiter dans le backlog

En utilisant le navigateur de demandes, vous pouvez effectuer des recherches à travers tous les tickets liés à un ou plusieurs projets Jira. Ces recherches peuvent ensuite être sauvegardées sous forme de filtres.

Les filtres vont permettre d’avoir une organisation plus fine du backlog. Par exemple, en retirant toutes les demandes avec un priorité inférieure à « Minor » ou non spécifiée, comme dans la capture d’écran ci-après :

jira demandes backlog

Pour avoir plus de possibilités, n’hésitez pas à utiliser le mode avancé de la recherche Jira (langage JQL).

Comment définir les demandes dans mon backlog?

Il y a plusieurs façons de définir les demandes à traiter dans votre backlog. Ci-après, nous allons vous lister quelques exemples et vous pourrez choisir l’option qui vous semble la plus adaptée à vos besoins :

  • Mettez à jour les champs résolutions dans votre instance Jira et fermez les demandes qui ne doivent pas être listées dans le backlog, même si elles n’ont pas été traitées. Quelques exemples de statut de résolution à désélectionner: « Abandonné », « Non spécifié », « Non réalisable »,
  • Créez un label spécifique pour gérer votre backlog. Quelques exemples: « pour backlog », « validée » ou dans la logique inverse « gelé », »non prise en compte », etc.
  • Créez un composant ou un champ personnalisé et, comme dans nos deux cas précédents, utilisez la logique qui vous convient le plus. Exemple de composant: « Hors scope », « Validée », « Pour développement ».

Quelque soit l’option choisie, gardez à l’esprit que vous êtes en train de créer un filtre pour voir les demandes qui doivent être présentes dans le backlog.

Pour des cas plus avancés ou des projets complexes, pensez à combiner plusieurs des solutions présentées ici.

L’utilisation de la méthode de la résolution ne nécessite pas de changement spécifique dans la configuration du backlog. Nous allons utiliser la méthode des labels par la suite, dans notre article. Cependant, sachez que la méthode des composants ou du champ personnalisé suit le même principe que celle utilisant les labels : il faut aller sur la demande et l’éditer pour implémenter la valeur qui sert à la définir.

Où sont les demandes non visibles depuis mon backlog?

Vos demandes ne sont plus présentes dans votre backlog, mais ne vous inquiétez pas elles sont toujours dans Jira. Si vous devez les intégrer à votre backlog, il vous suffira de rendre votre demande éligible à votre filtre. Dans notre exemple précédent, il vous suffira de définir une priorité « Minor » ou supérieure.

Mettre à jour les demandes

Maintenant que vous savez comment définir quelle demande sera ou non dans votre backlog et quelle méthode utiliser pour retrouver vos demandes, nous allons voir comment organiser votre backlog.

Selon la logique que vous aurez choisie (je définis les demandes à voir dans mon backlog ou je définis les demandes à cacher dans le backlog), un responsable produit devra mettre à jour les demandes impactées.

mise a jour demandes jira

mise a jour demandes jira2

Utilisez les bulk operations pour éditer plusieurs demandes en même temps. Le champ label est sensible à la casse (MAJ) et n’accepte pas les espaces. Il faut donc remplacer les espaces par des underscores (tiret du bas).

Mettre à jour mon filtre pour le backlog

Enfin, nous allons mettre à jour le filtre utilisé pour générer le backlog.

Rendez-vous sur votre tableau et cliquez sur « Board » → « Configure ». (Il faut disposer des droits d’administration sur le tableau pour pouvoir accéder à cette fonctionnalité)

mise a jour filtre

Dans la nouvelle vue, vérifiez que vous êtes bien sur la catégorie « General », puis cliquez sur « Edit Filter Query »

filter query

save query

Ici, nous partons sur le fait que les demandes à conserver dans le backlog sont celles qui n’ont pas de label. Dans votre cas, il pourrait s’agir de demandes avec un label égal à « VALIDEE » ou un label différent de « GELE »

Revenez ensuite sur votre backlog : il a été mis à jour et maintenant vous voyez seulement les demandes qui vous intéressent !

backlog jira

 

Félicitations ! Vous venez d’apprendre à organiser un backlog produit dans Jira et à archiver les demandes pour des besoins futurs.

J’espère que ce tutoriel vous sera utile, et si vous avez des questions, laissez-nous un commentaire ci-dessous