Haut de page

Croissance : Les conseils de Valiantys au sujet de Jira Data Center


Publié par
Stefanie Chernow

28 juin 2018

Dans la continuité de notre article « Jira Software Data Center, évolutivité et performances », Valiantys et Atlassian ont uni leurs forces dans la réalisation d’un guide permettant de répondre aux interrogations de nombreux clients sur les capacités de Jira Software à les accompagner dans leur croissance.

Pour beaucoup d’administrateurs, l’adoption d’une instance Jira est souvent virale jusqu’à ce que l’outil devienne une application critique pour l’entreprise. Cependant, en l’absence d’une vision et d’un planning sur le long terme et sans politique de gouvernance pour gérer l’évolution de leur instance Jira, les administrateurs peuvent se retrouver dans une situation délicate. Ils peuvent se sentir désemparés face à la perte de stabilité et de performance de leur application, sans comprendre ce qui a conduit leur instance Jira à atteindre ce seuil critique.

Le guide Performance et Croissance : au-delà des 10 millions de tickets avec Jira Data Center traite de l’origine des problèmes : les limites de l’infrastructure, le nombre d’utilisateurs, la complexité des données, la fréquence des mises à jour, l’intégration et l’indexation. Ces indicateurs peuvent varier d’une entreprise à une autre, ce qui signifie qu’il n’y a pas de recette miracle pour garantir la performance de ses outils. Une politique de gouvernance et un monitoring régulier des indicateurs clés sont nécessaires pour vous permettre d’obtenir des résultats à la hauteur de votre investissement Atlassian.

Notre expérience en tant que Partenaire Solution Platinum d’Atlassian nous a permis d’acquérir un savoir-faire technique, essentiel pour accompagner les entreprises qui ont décidé de passer au déploiement Data Center.

Lucas Dussurget, Vice-Président de Valiantys et auteur de l’étude  « Jira Software Data Center, évolutivité et performances », et moi-même avons échangé autour des défis liés à la recherche de performance et comment les relever :


Stefanie Chernow : Quel est le problème le plus souvent rencontré par Valiantys lorsque vous avez des entreprises qui veulent migrer vers une solution Data Center? 

Lucas Dussurget : Souvent, c’est l’urgence de la situation. Les clients sont souvent réactifs alors qu’ils devraient être proactifs. Reconstruire son architecture et migrer vers une solution Data Center ne se fait pas en un jour. Pourtant, quand le client prend conscience, souvent trop tard, de son manque de performance et de stabilité, il se met en mode « lutte » ou « fuite », ce qui peut l’amener à prendre de mauvaises décisions.

La meilleure réaction est d’anticiper les points de fractures. Est-ce que votre matériel a atteint ses limites, ou au contraire pouvez-vous en tirer profit ? Comment le nombre d’utilisateurs va évoluer ? Est-ce que votre instance risque d’atteindre un point critique face à cette augmentation ?

Prenons un exemple concernant l’augmentation du volume de données dans Jira : vous avez aujourd’hui 800 000 tickets dans votre instance Jira et tout va pour le mieux. Mais combien de tickets allez-vous créer dans les prochains mois ? Partons du postulat que vous créez désormais 55 000 tickets par mois car vous êtes en pleine croissance, cela signifie que vous atteindrez le million de tickets en seulement quatre mois. En un an, vous aurez presque dépassé les 1,5 million de tickets créés à ce rythme. Si vous augmentez ensuite le volume de tickets ne serait-ce que de 5 % chaque mois, vous atteindrez 1,7 millions de tickets créés en l’espace d’un an. Si vous pensez être capable de gérer autant de données avec un déploiement sur serveur standard, vous devriez y réfléchir à deux fois.

Idéalement, vous devriez toujours avoir une vision prévisionnelle d’au moins un an sur vos applications. C’est à dire que vous devez être capable d’identifier si l’architecture d’aujourd’hui sera toujours suffisante pour les douze prochains mois. Dans le cas contraire, vous avez besoin d’un plan de secours. La première mesure à prendre est de réaliser un PoC (Proof of Concept) de votre instance en mode Data Center. Cela permet de monter le projet, de l’achat des licences et la conception de l’infrastructure. Le déploiement et la migration prennent du temps, donc mieux vaut s’y prendre assez tôt !

Comment les entreprises peuvent-elles préparer leurs instances pour qu’elles deviennent plus performantes ?

Toutes les analyses, prédictions et planifications sont rendues possibles qu’à partir du moment où un système de gouvernance optimal a été mis préalablement en place sur votre instance Jira. Sans, personne ne se sentira la responsabilité de se demander si c’est le moment d’augmenter les performances de votre instance. Sauf quand ça sera trop tard ! Un système de gouvernance structuré aide en effet à définir ce qui peut se faire ou non dans Jira.

Dans Performance et Croissance : au-delà des 10 millions de tickets avec Jira Data Center, l’on parle de la complexité des données. Vous y retrouverez un scénario présentant presque 4 000 champs personnalisés, 1 200 workflows, 400 schémas de permissions, 350 niveaux de sécurité… C’est un scénario extrême et aucune instance ne devrait connaître un jour un tel niveau de complexité. En effet, même si vous aviez des milliers d’utilisateurs, rien ne justifierait 1 600 workflows différents. Est-ce qu’il peut concrètement y avoir 1 600 manières de travailler dans votre entreprise ? Lorsque l’on parle de mise en place d’une gouvernance, il s’agit aussi de prévoir les scénarios les plus critiques.

Une bonne politique de gouvernance permet d’éviter toute complexité excessive et d’offrir de la flexibilité. Elle doit aboutir à un bon équilibre entre standardisation et personnalisation. Aussi, elle doit être gérée par une personne capable d’arbitrer les besoins de complexité et la gestion du volume de données dans Jira, former les utilisateurs et prendre en compte leurs demandes. La définition de ce rôle et des processus est un prérequis pour garantir le bon fonctionnement de l’instance au sein d’une entreprise.

Pourquoi est-il important de gérer sa croissance même après avoir migré vers Data Center, bien que l’on utilise plusieurs nœuds au lieu d’un seul ? 

Il y a des limites à la recherche de performance et d’évolutivité. Je ne pense pas qu’aujourd’hui il soit possible de gérer 25 millions de tickets juste en ajoutant 25 nœuds dans un même cluster. De ce que nous avons pu constater, la performance optimale est autour de 5 à 6 nœuds. Au-delà de ce chiffre, il y a un risque de stagnation. Autrement dit, l’effort que Jira produit pour la réplication des données à travers les nœuds devient tellement important qu’il annihile les bénéfices d’avoir plus de capacité de traitement.

On ne le répétera jamais assez, mais cet exemple montre pourquoi il est si important de mettre en place une politique de gouvernance, et une bonne ! Valiantys peut vous aider à construire une architecture adaptée à vos besoins et vous transmettre de bonnes pratiques.

Comment nos entreprises clientes peuvent-elles s’assurer de tirer partie de tous les bénéfices de la solution Data Center Atlassian ? 

Que nos clients aient anticipé leur croissance ou soient dans une situation d’urgence, ils nous consultent souvent pour réaliser un PoC qui aura pour but de valider rapidement la faisabilité de la solution pour leur propre entreprise. Chaque client est unique, à l’image de ses instances. Pour certains, le volume sera très important avec peu de complexité. Pour d’autres, on s’aperçoit du contraire. C’est notamment le cas lorsque de nombreuses apps de la Marketplace ont été intégrées dans leur Jira.

Si un client souhaite faire des tests de performance, nous les simulons dans la configuration actuelle et/ou dans la configuration souhaitée. Cela nous permet de déterminer si l’architecture actuelle est suffisante ou s’il faut rajouter un nœud.

Le PoC ne permet pas seulement de vérifier que tout fonctionne comme prévu, il permet aussi de faire des simulations dans des conditions proches du réel, d’expérimenter des conditions différentes, d’analyser les performances. Nous attachons une grande importance à ce type d’investigations car l’implémentation de Jira représente un investissement pour votre entreprise et vous avez besoin d’être convaincu de sa stabilité dans le temps.

Dans Performance et Croissance : au-delà des 10 millions de tickets avec Jira Data Center, il s’avère que la réalisation d’un PoC, simulant chacun des problèmes rencontrés, peut saturer l’instance. Quelle est la valeur ajoutée d’un Partenaire Solution Platinum tel que Valiantys dans la réalisation d’un PoC ? 

Nous avons optimisé les performances de Jira pour plusieurs entreprises du Fortune 500 et nous avons plus de 10 ans d’expertise dans ce domaine. Nos consultants, certifiés Atlassian, disposent de scripts de tests de performance que nous avons nous même élaborés. Ils sont également formés à la mise en place d’environnements, qui peuvent parfois s’avérer trop complexes pour qu’un client les réalise seul. Nous avons réalisé beaucoup de PoC avec différents clients, nous pouvons ainsi comparer les résultats et mieux nous préparer à toute éventualité. Evidemment, lorsque le PoC est réalisé par nos soins, cela permet à votre entreprise de ne pas perdre de temps et d’économiser ses ressources.

Téléchargez le rapport « Performance et Croissance »

Penser à la croissance et à l’évolutivité de ses outils n’attend pas. Téléchargez notre rapport, co-écrit avec Atlassian, afin de découvrir les facteurs qui peuvent vous décider à choisir un déploiement Data Center. Si vous avez besoin d’aide avec votre PoC, n’hésitez pas à nous contacter.