Haut de page

Comment réaliser une fusion d’instances avec Configuration Manager


Publié par
Roshan Castelino

24 septembre 2019

Configuration Manager est une app développée par Botron Software pour compléter Jira. Ses nombreuses fonctionnalités simplifient la migration de paramétrage et de données d’instances Jira. Elle peut être utilisée pour réaliser une migration entre différents serveurs Jira Core, Jira Software, Jira Service Desk et des apps tierces. Je vous explique dans cet article comment mener une fusion à bien, selon mon expérience.

Avant de commencer la fusion

Pour pouvoir réaliser la migration, l’app doit être installée à la fois sur l’instance « source » et l’instance « cible ».  Vous pouvez créer un snapshot contenant la configuration (workflows, schémas, champs personnalisés…) et les données d’un seul projet, de plusieurs projets ou du système tout entier depuis l’instance « source ». Le snapshot est portatif et peut être déployé sur l’instance « cible », sans perte de données, ni de fonctionnalités.

Avant de préparer un plan de fusion, il faut réaliser un audit des instances pour s’assurer de leur viabilité. L’audit nous aide à comprendre l’envergure et la complexité des instances, et donc à identifier les risques potentiels causés par la fusion. Si l’une des applications est plus large et plus complexe que l’autre (nombre de configuration d’objets, nombre de tickets…), il est recommandé de migrer les données de l’instance la moins complexe vers l’instance la plus complexe pour réduire les risques. Une fois l’audit terminé, une procédure de fusion est mise en place avec le détail de chaque étape de la migration. Nous vous recommandons d’exécuter la procédure sur un environnement de test, pour être sûr que tout fonctionne correctement. Une fois cette procédure testée et validée, elle peut être réalisée dans un environnement de pré-production.

Maintenant que vous avez sécurisé le projet, voici les différentes étapes pour réaliser une fusion de deux instances Jira :

L’app Configuration Manager n’est disponible qu’en anglais.  Les étapes sont décrites en français, mais nous avons gardé les noms originaux des boutons pour mieux vous repérer lors de la migration de vos instances Jira. 

1. Mise à jour de l’application Jira et des versions de l’app

  • Les deux instances doivent être la même version de Jira. Si une des instances possède une version antérieure, il faudra réaliser une montée de version.
  • Toutes les apps présentes sur l’instance « source » doivent être installées sur l’instance « cible », dans les mêmes versions également.

2. Normalisation des utilisateurs

Les utilisateurs et les groupes de l’instance « source » doivent être présents dans l’instance « cible » avant toute migration de projets. S’il manque des utilisateurs ou des groupes lors de la migration, certains champs (Assigné, Rapporteur, etc.) risquent de contenir des informations erronées. Tous les objets en rapport avec des utilisateurs ou des groupes risquent d’être mal configurés également.

  • Avant de migrer les utilisateurs et les groupes, réalisez une analyse pour identifier d’éventuels erreurs (ex : le même utilisateur avec des noms différents sur les deux instances) et conflits (ex : deux utilisateurs ont le même nom sur les deux instances ou des groupes sont dupliqués sur les deux instances). Toutes les erreurs et les conflits doivent être résolus au préalable.
  • Tous les protocoles LDAP et les « Active directories » présents sur l’instance « source » doivent être créés et synchronisés sur l’instance « cible ».
  • Tous les groupes internes présents sur l’instance « source » doivent être créés dans l’instance « cible », puis vous devez ajouter les utilisateurs à ces groupes.

3. Correction des erreurs grâce à l’outil Integrity Check

  • Configuration Manager possède un outil qui s’appelle « Integrity Check ». Il permet de vérifier que les deux instances Jira ont la même configuration avant toute fusion. Vous devez le lancer sur les deux instances avant la création des snapshots.
  • Pour utiliser l’outil, il faut aller dans l’onglet Configuration Manager > Integrity Check, sélectionner toutes les options de vérification disponibles et cliquer sur Run Integrity Check. L’outil renvoie vers une liste d’erreurs et d’avertissements lorsqu’un objet n’est pas viable.
  • Toutes les erreurs doivent être corrigées avant la fusion, car elles empêchent la création du snapshot, ainsi que son déploiement. Les avertissements, eux, n’interfèrent pas avec la création et le déploiement des snapshots.

 

Exemple de rapport d’erreurs de l’outil Integrity Check

 

4. Schémas par défaut

Lors de la migration, tous les objets avec une configuration par défaut seront fusionnés dans les deux instances. Pour éviter toute erreur lors de la fusion de ces configurations, il faut effectuer les actions suivantes sur tous les projets qui utilisent les schémas par défaut (sur les deux instances Jira) :

  • Créer une copie du schéma utilisé par défaut.
  • Renommer le schéma copié.
  • Associer les projets à ce nouveau schéma.

5. Migration des projets

Création du snapshot :

Pour créer un snapshot contenant la configuration et les données des tickets de plusieurs projets, allez dans l’onglet Configuration Manager > Snapshots.

 

Cliquez sur Create Snapshot

 

Sélectionnez Snapshot Type: Project with Issues et spécifiez les projets à ajouter dans ce snapshot.

 

Vous pouvez ajouter les filtres et les tableaux liés aux projets que vous venez de transférer dans le snapshot. Néanmoins, les filtres et les tableaux peuvent aussi faire référence à des projets qui n’ont pas encore été migrés. Il est recommandé de migrer les filtres et les tableaux seulement après avoir migré la totalité des projets. C’est pourquoi, les options Include Projects Filters et Include Project Boards ne doivent pas être cochés lorsque vous créez le snapshot.

 

 Snapshot créé – les détails sont disponibles dans le journal d’Audit. 

 

Déployer le snapshot

Une fois créé, il peut être déployé dans l’instance « cible ». Lorsque deux applications sont liées avec l’option « Connexion d’applications », les snapshots peuvent être sélectionnés depuis le menu Configuration Manager > Deploy > From Linked Instance.

 

 

Pour déployer un snapshot, cliquez sur Deploy.

Dans l’écran qui suit, indiquez le chemin d’accès au dossier des pièces jointes présentes sur l’instance « cible » et cliquez sur Next.

Chemin vers le dossier des pièces jointes sur l’instance cible

 

En cliquant sur « Next », l’app Configuration Manager lance une étude d’impact et génère un rapport détaillé avec tous les changements qui vont être appliqués sur l’instance « cible ». L’étude d’impact doit être relue pour identifier les erreurs et les conflits. Une fois ces derniers résolus, recréez le snapshot et déployez-le sur l’instance « cible ».

 

Etude d’impact

 

6. Migration des filtres, des tableaux et des tableaux de bord

Une fois que tous les projets ont été fusionnés, les filtres, tableaux et tableaux de bord peuvent migrer à leur tour. Il suffit de créer un snapshot « configuration du système ».

Pour le créer, allez dans Configuration Manager > Snapshots > Create Snapshot et sélectionnez Snapshot Type: System Configuration.

Les options suivantes doivent être cochées lors de la création :

  • Inclure tous les filtres
  • Inclure tous les tableaux
  • Inclure tous les tableaux de bord

 

Instantané « configuration du système »

 

Cliquez sur Create pour créer le snapshot. Avant de le déployer, analysez l’étude d’impact pour identifier d’éventuels erreurs ou conflits et pouvoir les corriger.

7. Actions post-migration

Une fois la migration des projets terminée, vous pouvez être amené à faire des actions de post-migration sur l’instance fusionnée. Ces actions peuvent être :

  • Re-créer les liens qui existent entre l’instance « source » et les autres applications.
  • Migrer manuellement la configuration de certaines apps qui ne sont pas compatibles avec Configuration Manager (par exemple : Tempo).
  • Si l’instance « source » est intégrée à une application Confluence, les liens des pages sur les tickets Jira et dans les macros Jira doivent être mis à jour dans la base de données Confluence.

Et voilà, vous savez comment utiliser Configuration Manager pour réaliser une fusion d’instances Jira.

Vous souhaitez de l’aide pour réaliser votre fusion d’instance ou vous avez un projet de migration plus complexe ? Nos consultants experts, certifiés par Atlassian, ont réalisé plus de 210 migrations au jour de la publication de cet article. Nous mettrons tout en œuvre pour répondre à vos besoins alors n’hésitez pas à nous parler de vos projets.