Haut de page

3 conseils pour démarrer avec Xray for Jira


Publié par
Florian Bonniec

17 octobre 2018

Xray for Jira est une application développée par XpandIT qui permet d’organiser ses activités de tests dans Jira en apportant la notion de test, de campagne de test et d’exigence. Les tests et campagnes de tests sont des types de demandes dans Jira et l’on peut identifier certains types de demandes existantes comme des exigences.

Si vous souhaitez intégrer vos activités de tests dans Jira, Xray est une application qui peut donc vous être très utile. Pour bien démarrer avec Xray, voici 3 conseils qui vous aideront à implémenter cette solution.

1 – Bien organiser ses projets

Vous souhaitez déployer Xray for Jira et hésitez entre plusieurs organisations ? Nous allons voir ici, les nuances qui existent entre les différentes implémentations possibles proposées par l’éditeur XpandIT.

Xray for JIRA n’impose pas d’organisation, ni de structure spécifique entre les exigences, les cas de tests et les campagnes d’exécution. Ceci facilite son intégration avec une gestion des exigences existante dans Jira. Comme l’indique l’éditeur, il est possible de configurer Xray en suivant plusieurs organisations de projets différents.

On peut, par exemple, ajouter les cas de tests et exécutions de campagnes dans un projet existant (option 1) contenant déjà les exigences ou gérer la partie test et exigence dans deux projets distincts (option 2).

 

Il existe cependant, quelques différences entre ces organisations de projets.

Séparer les exigences, des cas de tests et des campagnes d’exécutions implique de gérer les versions pour chaque projet impliqué. Imaginons que vous choisissez de créer un projet qui contiendra les exigences, ainsi que les bugs, et un second projet qui contiendra les cas de tests, ainsi que les campagnes d’exécutions.

Voici les impacts :

Lorsque vous allez créer une version pour votre exigence, vous devrez également créer cette version dans le projet contenant les campagnes d’exécutions. Xray offre la possibilité de copier les versions d’un projet vers un autre, et non une synchronisation des versions. Cette action est cependant automatisable à l’aide d’une application tierce, mais demandera un effort de développement.

On notera également un impact sur l’expérience utilisateur. En effet, lors de la création d’un bug depuis une campagne d’exécution, l’utilisateur devra choisir le projet cible, ce qui est automatique lorsque tout est regroupé dans un même projet.

Enfin, il faudra naviguer entre les projets afin de générer les différents rapports apportés par Xray. Les rapports relatifs aux couvertures d’exigences seront accessibles depuis le projet contenant les exigences et les rapports sur les campagnes d’exécutions seront disponibles depuis le projet contenant les campagnes d’exécutions.

Il est donc préférable de regrouper autant que possible les exigences, bugs, cas de tests et campagnes d’exécution au sein d’un même projet.

2 – Créer des liens automatiques

Vous souhaitez visualiser facilement, pour une exigence donnée, lors de quelle exécution et lors de quel test le bug a t-il été généré ?

Activez la création des liens automatiques lors de la création d’un bug à partir d’un résultat d’exécution de test.

 

Vue depuis un bug (TFT-11) créé suite à l’échec du test TFT-2 qui couvre l’exigence TFT-10 lors de l’exécution TFT-7.

 

 

Pour cela, trois options sont à cocher dans la section « Global Preferences » de la configuration de l’applicaton Xray. Accéder aux préférences: Plug-ins > Xray > Préférences Globales.

 

 

On peut également consulter les bugs associés, depuis l’exigence. Voici la vue depuis l’exigence TFT-10 :

 

 

La création de ces liens a également pour autre avantage de vous permettre de créer des filtres avancés, à l’aide d’une application tierce (eg : liste des bugs pour une exigence).

3 – Visualiser rapidement la couverture de votre exigence

 

 

Le champ qui affiche la couverture de l’exigence dans la demande représentant l’exigence, est appelé « Requirement status » et peut être configuré de plusieurs façons.

  • Afficher la couverture de l’exigence pour la version non publiée (au sens publication dans Jira) la plus récente.
  • Afficher la couverture de l’exigence pour les versions non publiées (au sens publication dans Jira)
  • Afficher la couverture de l’exigence pour les versions assignées dans le champ Version corrigée.
  • Afficher la couverture de l’exigence pour la dernière exécution des tests qui la couvre (ne se préoccupent pas des versions associées).
  • Il est souvent préférable de sélectionner l’option pour laquelle on doit remplir le champ Version corrigé (Fix version)

 

 

Cette solution vous donne le contrôle sur ce qui est affiché. Cette option est souvent la plus adaptée lorsque vous n’avez pas la possibilité de gérer les versions Jira ou que celle-ci n’est pas toujours publiée dans Jira. Vous pourriez en effet avoir beaucoup de valeurs qui s’affichent dans ce champ, vous indiquant la couverture de l’exigence pour des versions qui ne vous intéressent pas et qui pollueraient l’affichage.

Enfin, il peut être intéressant de continuer à visualiser la couverture d’exigences pour une version publiée, dans le cas d’une campagne de régression notamment.

Pour cela, il faut modifier la configuration de l’application Xray. Accéder à la configuration : Plug-ins > Xray > Préférences de champ personnalisé.

 

 

Prochaine étape: rdv dans Jira

Maintenant que votre projet est prêt en respectant ces bonnes pratiques, il ne vous reste plus qu’à mettre en place la gestion de vos tests dans Jira avec Xray. Et là encore, nous avons quelques astuces à partager avec vous. Lisez cet article avant de vous lancer :