nFeed of Duty


Publié par
Bastien Fiorito

10 janvier 2018

Récemment arrivé au sein de l’équipe Valiantys Software, j’ai été rapidement initié aux avantages d’utiliser les outils Atlassian pour gérer un projet de développement et cela a éveillé ma curiosité. Notre équipe s’appuie sur Jira pour implémenter la méthode Scrum et j’ai tout de suite apprécié la flexibilité et la puissance de cet outil. De même, nous utilisons les apps que nous vendons sur la Marketplace Atlassian pour améliorer notre productivité. Ainsi, nFeed nous permet notamment d’éviter de dupliquer des tickets déjà créés afin de ne pas nous retrouver noyés sous des demandes toutes liées au même bug.

Voir ce que les outils Atlassian et nos apps nous apportent tous les jours en terme de productivité et la variété des cas d’utilisation de nos clients m’a donné des idées…

Et si Jira et nFeed pouvaient être utilisés pour résoudre mes problèmes de geek?

Répertorier mes jeux vidéos : game on !

Parfois, la vie peut s’apparenter à un jeu vidéo : il y a des moments fun où on expérimente de nouvelles choses, des périodes où tout recommence en boucle et surtout beaucoup d’épreuves à surmonter.  Récemment, j’ai dû faire face à plusieurs questions majeures que tout geek qui se respecte s’est déjà posées au moins une fois dans sa vie : « mais où est passé mon CD de Destiny ? » et « Ahh mais je ne l’ai pas encore fini ce jeu ?! »

A présent habitué à utiliser nFeed et Jira au bureau, j’ai rapidement fait le lien entre ces outils et mon besoin : gérer ma collection de jeux vidéos, et tracer une bonne fois pour toute à qui je les prête et quand ils me sont rendus.

Gameflow du projet

J’ai commencé par définir un workflow spécifique à la gestion de ma collection de jeux en gardant à l’esprit qu’il était inévitable qu’un de mes amis me demande de lui prêter un de mes précieux jeux de temps à autre…

 

Choix de la source de données

Pour mon scénario, j’ai choisi de connecter nFeed à une API REST proposée par le site IGDB.com fournissant des données relatives à des jeux vidéo.

Depuis nFeed, il suffit de créer une Datasource de type URL puis de renseigner l’URL de l’API et éventuellement le jeton d’authentification si requis.

Ajout d’un jeu à la collection

J’ai personnalisé l’écran de création de demande afin de n’afficher que les champs qui m’ont semblé pertinent. Le champ summary a été volontairement caché afin d’éviter une redondance d’informations; il sera rempli automatiquement avec la valeur du champ ‘Game’.  Ainsi, l’écran de création sera le plus simple et minimaliste possible.

 

 

Mise à jour automatique des champs

Afin de rajouter un nouveau jeu dans ma collection, je renseigne d’abord le nom du jeu que j’ai l’intention d’acheter dans le champ nFeed ‘Game’ de type autocomplete.

Une fois le jeu sélectionné, les champs nFeed ‘Cover’ et ‘Platform’ sont automatiquement mis à jour en fonction du jeu. Cela va me permettre de m’assurer que je ne me suis pas trompé de jeu et de plateforme (tout en donnant à la demande un look génial).

 

 

Une fois la fiche du jeu créée, une post fonction est appelée afin de mettre à jour le champ nFeed ‘Game Genre’ uniquement visible depuis la page d’affichage et d’édition du jeu.

 

Recherche JQL Search

Après avoir constitué ma bibliothèque de plusieurs dizaine de jeux, je souhaiterais pouvoir retrouver certains de mes jeux en les recherchant avec des critères spécifiques.

Heureusement, nFeed permet de définir un comportement spécifique lorsqu’une recherche est effectuée sur un champs personnalisé nFeed!  J’ai ainsi pu configurer le champ ‘Game Genre’ pour qu’il me propose la liste de tous les genres de jeux existants lorsqu’une recherche sur ce champ est en cours. Pratique, non ?

 

Tableau de bord

Cerise sur le gateau : Jira me permet d’afficher des données globale sur mes jeux!

J’ai ainsi pu configurer l’écran d’accueil de Jira avec plusieurs gadgets graphiques pour faire des statistiques sur les catégories et les types de mes jeux (oui, oui j’ai même des jeux sur Atari). Là encore, nFeed m’a offert la possibilité de personnaliser les valeurs que je voulais afficher depuis les widgets en définissant une requête spécifique pour l’affichage.

 

L’heure de la victoire

Gerer ma bibliothèque de jeux vidéos à l’aide de Jira et de nFeed porte ses fruits. Tous mes amis utilisent désormais mon instance pour voir les jeux que j’ai disponibles et je peux facilement suivre les changements de statuts dans le workflow et voir qui est en possession de mes jeux.

Ce qui est cool, c’est que ce scénario peut être appliqué pour gérer tout type d’actifs. Mon idée a déjà fait des émules et un de mes amis vient de monter sa propre instance Jira pour gérer sa bibliothèque de disques vinyles.

Et vous, qu’attendez-vous pour confier à Jira la gestion de vos actifs?