Les produits Atlassian et la mobilité


Publié par
Paul ROCHE

23 février 2012

mockup_mobile (1)

Après avoir conquis les particuliers, les smart-phones se sont maintenant durablement installés dans le monde professionnel, au point que ce qui pouvait apparaître accessoire il y a quelques temps en vient désormais à toucher aux problématiques de télétravail dans les entreprises.

De nombreux key users au sein des équipes de support sont maintenant susceptibles d’intéragir avec leur plate-forme JIRA pour des astreintes en dehors de leurs heures de présence au bureau.

Comme une idée a parfois le malheur de venir à un moment où l’on n’a pas d’accès internet traditionnel, on peut aussi logiquement éprouver le besoin depuis n’importe où de la graver dans le marbre de sa plate-forme CONFLUENCE, avant de l’oublier.

Ce post vise à faire un tour d’horizon des solutions en terme de mobilité, proposées et supportées dans les dernières versions de JIRA et CONFLUENCE. Il est à noter que l’éditeur ne propose nativement pas d’interface dédiée à la mobilité. Aussi, ces solutions prendront donc soit la forme de plugins JIRA côté serveur, soit la forme d’applications mobiles côté client.

Il ne faut pas se méprendre sur le périmètre d’utilisation des applications depuis des terminaux mobiles : ces interfaces mobiles n’ont qu’une vocation opérationnelle. Il ne sera, par exemple, jamais question de paramétrer un workflow depuis son smart-phone, mais uniquement de consulter ou modifier des données ou des issues dans JIRA et des pages dans CONFLUENCE.

Pocket JIRA
(Atlassian plugins exchangeAndroid marketBlackberry appworld)

Ce plugin se décline en trois niveaux de licence correspondant à des fonctionnalités et des tarifs différents. Les deux premiers ne nécessitent pas d’installation de plugin côté serveur JIRA. Ce sont des licences de type individuelle, à installer sur chaque terminal :

  • la version gratuite « Lite » correspond à un profil observateur : l’usage est restreint à la consultation de demandes et de filtres de recherche existants, le seul type de modification toléré étant l’ajout de commentaires.
  • la version « Pro » donne accès à toutes les autres fonctionnalités d’édition des demandes : passer une transition dans son workflow, modifier un de ses champs ou encore lui attacher une pièce jointe.
  • la version « Enterprise » offre une solution plus globale avec l’installation d’un plugin JIRA dédié qui sera à activer selon le nombre d’utilisateurs mobiles que l’on veut voir accéder à l’application. Ce mode d’installation est le seul moyen de pouvoir créer des demandes depuis son interface mobile. Son pricing est indexé avec le nombre d’utilisateurs (à titre indicatif 500 US$ pour 100 utilisateurs) et l’administrateur JIRA disposera d’une interface pour la gestion des comptes.

PocketJIRA constitue de loin la solution la plus professionnelle et complète en termes de fonctionnalités, au risque de paraître parfois trop fournie pour une interface mobile.

Au rang des points faibles on pourra aussi noter l’absence d’une version iPhone même si relativement peu d’entreprises en fournissent à leurs employés.

Bugbox/Bugsack
(Apple appstore – Android market – Blackberry appworld)

Bugbox est une application mobile qui présente le double avantage d’être non seulement disponible sur toutes les grandes technos d’OS mobile mais aussi sur les toutes dernières versions de JIRA.

L’éditeur a pris le parti de s’appuyer sur le contenu des filtres de l’utilisateur, obtenus via l’API JIRA, comme point d’entrée de la navigation. Il est à noter que ces filtres doivent être définis dans votre interface JIRA puisque Bugbox ne propose pas de gestionnaire de filtres avec le moteur de recherche qu’il embarque.

Vos filtres sont de cette façon intégralement téléchargés sur votre client mobile, puis synchronisés à chaque lancement de l’application. Ce procédé a aussi le mérite de permettre à tout moment une consultation offline de vos demandes.

S’il faudra faire le deuil de certaines fonctionnalités, telles que l’affichage des custom fields ou les pièces jointes, l’interface se veut en échange très ergonomique et réactive.

Cette version gratuite peut être complétée par Bugsack, version payante du même éditeur, qui introduit plus d’interaction vers JIRA: la création de demandes, l’affichage d’un dashboard… Il vous en coûtera 15 US$ par an et par utilisateur.

RefinedWiki mobile interface
(Atlassian plugins exchange – Apple appstore – Android market)

La communauté de plugins Confluence souffrent encore quelque peu du passage en version 4 du produit, en raison de tous les changements qu’elle a pu occasionner dans la mise en forme et l’édition des pages.

Les éditeurs qui s’étaient lancés dans le développement d’interface mobile pour Confluence n’ont pas échappé à la règle, comme Mini Confluence, qui a abandonné d’abord la commercialisation puis le support de son plugin, alors qu’il s’agissait pourtant d’une référence en la matière.

Les suédois de RefinedWiki ont eux maintenu le cap tant bien que mal, même s’ils ont dû renoncer à un certain nombre de fonctionnalités au passage, comme notamment la création et l’édition des pages. On ne pourra que apprécier en revanche le niveau de finition graphique et d’ergonomie proposé dans la navigation des pages.

Leur solution mobile consiste en fait en une déclinaison de leur plugin phare, « RefinedWiki Original Theme », qui apporte un thème plus ludique à vos espaces Confluence. L’interface mobile ne pourra donc fonctionner sans l’installation préalable de ce plugin sur votre serveur Confluence (pour information, 2500 US$ pour 500 utilisateurs).