JIRA Tempo plugin


Publié par
Nathan CHANTRENNE

6 mars 2012

logo_tempo

Suite à la sortie de Tempo 7 pour JIRA 5, TM Software a organisé un webinar auquel nous avons assisté. C’est donc l’occasion pour nous de revenir sur les principales fonctionnalités de ce plugin et ce qu’il peut apporter à votre entreprise. Pour introduire rapidement Tempo, il s’agit simplement de l’un des plugins les plus populaires dans l’écosystème Atlassian avec ses quelques 1000 clients répartis dans 59 pays. Il est développé et supporté en Islande par une équipe de 9 personnes.

A quoi sert Tempo ?

Tempo permet de grandement simplifier la gestion du time tracking dans JIRA. Les fonctionnalités s’articulent autour de la gestion des timesheets (fiche de présence). Un timesheet est un tableau représentant sur une période les temps travaillés par jour par un utilisateur ou sur une demande.

timesheet

Avec Tempo, il est possible d’afficher le timesheet :

  • d’un utilisateur, il contiendra alors l’ensemble des tâches auxquelles l’utilisateur est affecté
  • d’un projet, il contiendra alors l’ensemble des utilisateurs qui ont travaillé sur des demandes du projet
  • d’une équipe de personnes, on peut définir plusieurs équipes dans l’administration de Tempo
  • du résultat d’un filtre, il contiendra alors l’ensemble des utilisateurs qui ont travaillé sur des demandes contenues dans les résultats du filtre

Des demandes dites « internes » pourront être ajoutées aux demandes classiques, celles-ci seront alors visibles par tous les utilisateurs, elles peuvent notamment servir à gérer les congés, RTT et arrêts maladies ou encore des tâches internes. Il est également possible de configurer Tempo pour gérer les jours non travaillés (jours féries, jours de fermeture de l’entreprise…).

A partir des timesheets, un utilisateur (ou un administrateur) pourra enregistrer du temps directement sur une case du tableau ou même sur une période donnée. Le tableau se met automatiquement à jour une fois le temps saisi, sans avoir à passer par la fiche de chaque demande. Là où Tempo innove vraiment, c’est qu’il permet de planifier du temps sur les différentes demandes ou tâches internes. Un chef de projet pourra donc organiser l’activité de son équipe et suivre son avancement sur une demande, une version ou un projet.

planif

Les tâches planifiées peuvent être visualisées dans les timesheets et dans une vue sous forme de calendrier.

calendar

Fonctionnalités avancées

Tempo permet de gérer des temps facturés. Pour cela, il introduit la nouvelle notion de Comptes (Accounts) qui correspond éventuellement à un client (à créer) et à une catégorie (à créer également). Il est possible d’intégrer directement les données de votre CRM (Customer Relationship Management) grâce à l’API mise à disposition. Un compte est un champ personnalisé qu’il suffit de remplir sur une demande. Il est possible par la suite d’afficher les timesheets d’un compte en particulier.

Dans la configuration du plugin, on peut activer les heures facturées. Dans ce cas, chaque fois que du temps est enregistré sur une demande, il faut préciser s’il s’agit d’heures facturées ou non. Dans les différents rapports disponibles, une distinction est faite entre ces deux types :

report

Un système de validation des timesheets peut être mis en place de façon hebdomadaire ou mensuelle. Il est possible de configurer un rappel pour les utilisateurs qui n’auraient pas  rempli leur timesheet à temps.

workflow

Pour conclure

Nous avons vu un aperçu non exhaustif des fonctionnalités du plugin Tempo. Ce dernier est en constante évolution et l’équipe de développeur est très à l’écoute des feedbacks de ses clients, n’hésitez pas à proposer vos améliorations pour ce plugin. Peut-être seront-elles disponibles dans une future version ?

Bien que le coût de la licence soit relativement élevé (de 6000 à 12000$ pour les licences JIRA Enterprise), ce plugin est un « must-have » si vous souhaitez faire du time tracking dans JIRA.

Pour plus d’informations sur Tempo :

  • Bonjour,

    Nous avons testé Tempo pendant 6 mois, cela fonctionne très bien, et la saisie de temps sur plusieurs jours est excellente.

    Cependant, les reportings ne sont pas très lisibles, de ce fait un tableau de bord sur les temps passés n’est pas très representatif de l’entreprise.

    En effet, nous ne pouvons mettre en place un nombre d’heure maximale et ainsi voir combien de % il nous reste sur notre projet.

    Si nous créons un projet Z qui possède des taches telles que le développement et la gestion de projet, nous pouvons assigner du temps à ces 2 tâches, ok. Mais nous créons un 2ème projet Y, alors il faudra obligatoirement recréer 2 tâches développement et gestion de projet. Maintenant imaginez 6 tâches par projet.
    > Nous gérons plus de 60 projets sur notre JIRA, à chaque projet il nous faut recréer les tâches…

    Bref, nous sommes fan de JIRA et c’est devenu notre socle depuis 3 ans pour tous nos projets.
    Mais pour faire de la saisie de temps, Tempo ne doit pas intervenir. On a testé Harvest à la place, et cela n’a rien à voir !

    De plus, à chaque upgrade de licence qu’en nous rajoutant des clients, il faut payer une nouvelle licence Tempo, alors que nous n’avons pas autant de personnes en interne que d’utilisateur JIRA.

    Merci cependant pour votre article, c’est grâce à vous que nous nous sommes lancés dans Tempo (qui est cependant très bien !), mais Harvest fait (beaucoup) mieux pour au final le même prix.