Fusionner des instances JIRA


Publié par
Anand UNADKAT

31 août 2016

La fusion d’instances JIRA n’est jamais une procédure simple. De nombreuses tâches doivent être planifiées pour réussir cette opération. Autant dire que vous risquez de vous arracher les cheveux !

Mais tout n’est pas perdu – dans ce blog, je vais mettre en avant les points clés que vous devez considérer avant de fusionner vos instances… nous espérons que cela vous aidera à prendre votre décision un peu plus facilement.

Taille de vos instances JIRA

Il peut être assez facile d’oublier la taille que peuvent avoir vos instances JIRA  – aussi bien en terme de nombre d’utilisateurs, de données effectives que d’add-ons configurés. Si vous fusionnez des instances JIRA, il est préférable de prendre comme instance primaire celle qui est configurée de la manière la plus complexe (par exemple, l’instance dans laquelle les autres seront insérées).

La raison de ce choix est simple – il s’agit de l’instance contenant la plupart de vos données, utilisateurs et add-ons, et la dernière chose à faire serait de copier toutes ces informations dans une instance JIRA plus petite. Ceci pourrait se révéler très problématique !

Les utilisateurs

Ce point suit le précédent. Il est très probable que les deux instances contiennent des utilisateurs identiques, et il est aussi très probable que ces deux noms d’utilisateurs soient différents. Alors, comment allez-vous gérer cela, en étant sûr de préserver l’historique ? Ce n’est pas si simple.

Pour commencer par les bonnes nouvelles, il est très probable que les noms complets des utilisateurs soient identiques. Par conséquent, vous devez extraire les utilisateurs des deux instances en utilisant une requête de base de données. Vous pouvez utiliser le guide suivant pour extraire les utilisateurs et leurs groupes.

Après avoir obtenu un export CSV de tous les utilisateurs des deux instances JIRA, vous pouvez utiliser la fonction VLOOKUP d’Excel pour identifier les noms d’utilisateurs en double. Quand vous identifiez des doublons, vous devez les renommer pour qu’ils correspondent aux noms utilisés par l’instance cible – par exemple, l’instance la plus grande. Mon blog précédent vous donnera des indications pour changer les noms d’utilisateur.

Configuration

Ceci est le facteur le plus important de tous. Alors que vous pouvez vivre en ayant perdu des utilisateurs, vous ne pourriez pas vivre en ayant perdu la configuration complexe que vous avez mis un temps fou à créer. La clé ici est d’être sûr de fusionner l’instance JIRA ayant la configuration la plus simple dans celle ayant la plus complexe.

Des add-ons sont maintenant disponibles sur l’Atlassian Marketplace pour vous aider à déplacer la plus grande partie de votre configuration – mais cela ne vous évitera pas un peu de travail manuel. Ceci est particulièrement vrai pour ce qui concerne la configuration du Service Desk. Les deux add-ons prévus pour cela sont le Project Configurator et le Configuration Manager for JIRA.

Add-ons

Il s’agit là d’un autre facteur important – tout particulièrement lorsqu’il est question de coût. C’est pourquoi il est nécessaire d’installer les add-ons de l’instance JIRA à fusionner dans l’instance JIRA cible de la fusion. Si le nombre d’utilisateurs a augmenté suite à la fusion, vos licences pour les add-on doivent être mises à niveau pour supporter ce nombre.

Étapes de fusion

Ci-dessous, je vous rappelle les grandes étapes à suivre pour fusionner deux instances JIRA :

  1. Etre sûr que les deux instances JIRA utilisent la même version
  2. Installer deux instances JIRA locales (c’est ici que la fusion va être réalisée)
  3. Déplacer vos sauvegardes des deux instances vers des instances individuelles, locales, avec leurs add-ons
  4. Extraire les utilisateurs des deux instances pour identifier les doublons à partir d’un export CSV
  5. Modifier les noms d’utilisateur dans la plus petite des instances JIRA locales en utilisant des requêtes de BD
  6. Installer le Project Configurator ou le  Configuration Manager de JIRA dans les deux JIRA installés localement
  7. Créer une image du plus petit JIRA en utilisant ces add-ons
  8. Installer cette image dans le plus grand des JIRA installés localement
  9. Installer tous les add-ons utilisés par le plus petit des JIRA
  10. Faire des tests (bien sûr!)
  11. Lorsque tout est en ordre, faire une sauvegarde de cette fusion et la restaurer dans le JIRA le plus complexe

Points à ne pas oublier avant de fusionner deux instances JIRA

Lorsque vous fusionnez des instances JIRA, certains points liés à l’infrastructure actuelle sont à retenir. Dans la mesure où fusionner des instances JIRA signifie que vous aurez davantage de données et de charge, vous aurez besoin d’une infrastructure pouvant les supporter. Il est donc fortement recommandé de consulter le Sizing Guide fourni par Atlassian, pour être sûr que l’instance cible supportera bien cette charge. Dans le cas contraire, vous devrez mettre à jour votre hardware, ce qui ajoutera des coûts.

Soyez sûr de bien tout prévoir – la fusion d’instances JIRA implique de longues périodes d’indisponibilité, cela doit être communiquée à tous les utilisateurs et tout le monde doit être sur le pont.

Et, rappelez-vous que chez Valiantys, nous avons réalisé de nombreuses fusions – si vous avez besoin d’un expert pour vous aider, dites-le nous!

Que puis-je dire d’autre ? Bonne chance !