JIRA & Confluence Dos and Don’ts


Publié par
Alexandre ALQUIER

28 juin 2010

La montée de version d’une instance JIRA ou Confluence n’est jamais à prendre à la légère. Voici quelques éléments qui vous permettront d’éviter qu’elle ne tourne au cauchemar.

Avant toute chose, il est impératif de sauvegarder à la fois le système de fichiers applicatif, le répertoire data et la base de données.

Il également vivement conseillé de prendre connaissance des release et upgrade notes avant d’envisager toute montée de version.

Créez-vous une checklist pour valider la montée de version. Cela vous réduira le risque d’un oubli. Le suivi des modifications effectuées sur l’instance vous permettra de facilité la construction de cette checklist.

La montée de version régulière des produits permet de lisser l’effort à fournir. L’implication des utilisateurs clés dans le processus de test permet également de valider l’alignement des attentes des utilisateurs avec les nouvelles fonctionnalités.

Ce qui fonctionne pour JIRA ne fonctionne pas forcément pour Confluence et inversement, il faut donc éviter tout  raccourci allant dans ce sens.

Enfin, pensez à couper les systèmes de notifications pour vos tests. Utilisez pour cela le fichier bin/setenv.sh de cette manière :

JAVA_OPTS= »
-Datlassian.mail.senddisabled=true
-Datlassian.mail.fetchdisabled=true
-Datlassian.mail.popdisabled=true
$JAVA_OPTS »

export JAVA_OPTS

Tips via Twitter for JIRA issue tracker Tips via Twitter for Confluence enterprise wiki