Alertes JIRA à la vitesse de la lumière


Publié par
Frédéric Cilia

11 mars 2015

Les tableaux de bord JIRA ne permettent pas un rafraîchissement inférieur à 15 minutes. En cas d’urgence, il n’y a donc aucune possibilité de notifier un intervenant en temps réel, à l’exception de l’email, encore faut-il qu’il soit consulté…

Pour résoudre ce problème, nous avons donc mis en place un système lumineux capable de se déclencher sur création ou mise à jour d’une demande répondant à un ensemble de critères prédéfinis. Dans cet article, nous vous présentons le « JIRAphare », première solution d’alerte lumineuse JIRA.

Comment créer votre propre JIRAphare

Pour cela nous devions résoudre les problématiques suivantes :

  • Être capable d’allumer et d’éteindre la lumière à distance
  • Offrir à l’utilisateur la possibilité de configurer et d’utiliser simplement l’outil dans JIRA

Contrôle distant

Pour pouvoir gérer l’allumage à distance, nous nous sommes intéressés au produit Yocto-PowerRelay qui permet de jouer le rôle d’interrupteur contrôlé par USB.

Yocto-PowerRelay

Il existe de nombreuses API disponibles pour activer/désactiver ce relais à distance. L’API Java nécessite le lancement d’une application (Virtual Hub) sur la machine hébergeant le relais. Il est ensuite possible d’actionner le relais avec très peu de code.

Notre solution de contrôle à distance: placer le relais sur l’alimentation de l’éclairage, tout simplement.

Configuration

Il ne nous reste plus qu’à développer une interface permettant à un utilisateur JIRA de configurer simplement ses alertes.

Un gyrophare est défini par :

  • l’hôte (machine connectée au gyrophare par USB)
  • un nom (nom du relais)
  • une requête JQL (filtre les demandes concernées)
  • un temps d’allumage (durée durant laquelle le gyrophare reste allumé)
  • un attribut permettant de connaître les évènements à écouter (création et/ou mise à jour)
  • un utilisateur (utilisateur utilisé pour le filtrage JQL)

[Gallery not found]

Autres idées

Nous avons choisi cet exemple, mais il existe d’autres modules tels que le capteur de température, le capteur de CO2, le capteur d’humidité…

Il devient alors possible d’imaginer de nombreuses autres utilisations. Par exemple : la création automatique d’une demande si la température de la salle serveur dépasse une température fixée, le lancement de la cuisson d’un hot-dog lorsqu’une demande est résolue…

Et vous, comment connecteriez vous JIRA à votre environnement de travail?