3 raisons de préférer Bamboo


Publié par
Sébastien Delcoigne

24 octobre 2013

Une question que l’on nous pose régulièrement concerne la différence entre Bamboo et Jenkins et notamment l’outil à préférer comme solution d’intégration continue ou CI. En toute honnêteté, il faut bien avouer que les deux se valent beaucoup et que dans l’extrême majorité des cas l’un et l’autre fournissent une solution à nos besoins de CI. Toutefois, si vous n’êtes pas déjà convaincus par l’un ou l’autre voici une liste rapide des raisons de préférer Bamboo.

Intégration à la suite Atlassian

Intégration de Bamboo

L’intégration des outils Atlassian entre eux n’est plus à démontrer. Elle a fait ses preuves et continue de s’améliorer à chaque release. Lancer un build Bamboo depuis JIRA ? Mettre à jour une page Confluence sur un build success ? Vérifier l’état des derniers builds depuis son tableau de bord Jira ? Tout cela et plus encore se fait sans effort. Les liens d’application permettent une intégration aisée sans avoir a passer par des modules complémentaires et avec un minimum d’administration. Si vous gravitez déjà dans l’écosytème Atlassian, Bamboo est la brique CI naturelle.

Détection automatique des branches

L’équipe de développement travaille avec un DVCS ? Elle use et abuse des branches ? Pas de panique, vous êtes à un clic du salut, nativement ! Dans la page de configuration de votre plan, pensez simplement à cocher l’option de gestion automatique des branches qui se trouve dans l’onglet « Branches ».

Gérer les branches automatiquement

Toute nouvelle branche créée à partir de la branche principale se verra attribuée un plan de build Bamboo héritant de la configuration du plan principal et apparaîtra rapidement dans votre tableau de bord. Bien entendu vous pouvez aussi paramétrer plus finement les conditions dans lesquelles vous souhaitez que cette gestion automatique se fasse pour éviter de surcharger le serveur.

Interfaces utilisateur et administrateur

Atlassian porte une attention particulière à ses interfaces et Bamboo n’échappe pas à la règle. Cela peut paraître anodin, mais les petits gains accumulés et les frustrations évitées participent à l’acceptation globale des outils et du workflow ainsi qu’à leur bonne utilisation.

En résumé

La plupart des outils de CI offrent les mêmes possibilités en terme de fonctionnalités. C’est dans les détails quotidiens que Bamboo apportera des simplifications qui, mises bout à bout, finiront pas faire gagner un temps précieux aux équipes de développement ainsi qu’aux administrateurs.