ShipIt Valiantys – en route pour la victoire (2ème partie)


Publié par
Chris LE PETIT

12 juillet 2016

Dans la seconde partie de notre blog sur le ShipIt Valiantys, Chris Le Petit – consultant Senior – partage son expérience sur ce premier ShipIt ainsi que sa victoire.

Quand j’ai enfin réussi à rentrer à l’hôtel, Bertrand et Gaël étaient sincèrement soulagés de me voir. On a décidé de se réunir à 9h le lendemain matin pour revoir ce que nous avions produit jusque-là. J’ai continué à travailler une heure supplémentaire, pour rattraper mon absence, mais la fatigue commençait à s’installer et à me faire faire des erreurs. J’ai décidé de faire une liste de ce qu’il me restait à faire, de donner les priorités en triant ce qui était essentiel de ce qui était optionnel. Ensuite, je suis allé dormir.

La dernière ligne droite

Au réveil, je m’attendais à être exténué, mais je crois que l’excitation ambiante m’a aidé à dépasser la fatigue. Après un bon petit-déjeuner et une douche, j’étais prêt à finaliser la liste des tâches essentielles et à m’attaquer par la suite à la liste des choses optionnelles – dont faisait partie la vidéo commerciale.

Larbi a continué à avancer sur l’appli web pendant que Bertrand et moi avons trouvé quelques lieux pour tourner notre vidéo. Si un jour vous avez besoin d’un acteur pour tourner une pub pour votre projet ShipIt, je vous recommande Bertrand ! Nous avions 3 scènes à filmer et dès la première prise c’était dans la boîte ! Parfait.

J’ai enregistré les démos restantes et commencé le montage des séquences vidéos pendant que Bertrand peaufinait la présentation. Nous avons terminé juste à temps pour 11h. Au moment fatidique de présenter notre projet, un problème technique nous a empêché de faire tourner le PowerPoint initial. Bertrand a improvisé une présentation à main levée sans slides et sans notes.

Le moment de vérité

Les présentations étaient toutes terminées, les votes clôturés. Nous sommes tous partis déjeuner en attendant d’avoir les résultats 2 heures plus tard. Un mélange de manque de sommeil, de montée d’adrénaline et le besoin urgent d’une sieste digestive après un repas copieux nous a donné l’impression que l’attente du verdict était interminable. Quand les résultats sont enfin tombés, je n’étais même pas sûr d’avoir entendu correctement. Bertrand n’y croyait pas non plus et ses yeux étaient grands ouverts comme un enfant le jour de Noël !

Nous sommes montés sur scène pour récupérer notre prix et les t-shirts réservés aux gagnants. Nous avons remercié tout le monde pour leurs votes et la fatigue a vite été oubliée. Je pense qu’il nous a fallu quelques jours pour effacer le sourire sur nos visages. Le reste de la journée est plutôt floue dans ma mémoire mais ce fut un réel honneur de gagner mon premier ShipIt, particulièrement face à une si belle concurrence.

Valiantys ShipIt

Screen-Shot-2016-06-28-at-14.35.18

Avec du recul

Quand je regarde en arrière, nous étions plutôt très bien préparés pour ce ShipIt et la préparation a été la clé de notre succès. Ce type d’événements présente un réel challenge et plus vous anticipez, mieux vous vous en sortirez le jour J.

Voici les leçons que j’en ai tirées :

  • Ayez une idée claire et précise du projet minimum que vous voulez livrer. Si vous pouvez créer quelque chose et y ajouter des paillettes pour le peaufiner avec le temps qu’il vous reste, ce sera toujours mieux que de ne présenter que des paillettes.
  • Essayez de configurer votre environnement avant le jour J. Nous avons eu des difficultés avec les lenteurs du Wi-Fi mais heureusement que nous avions déjà téléchargé la plupart des fichiers dont nous avions besoin. Si nous n’avions pas anticipé, nous aurions pu perdre quelques précieuses heures.
  • Restez en contact avec votre équipe et faites régulièrement le point pour discuter du progrès des tâches individuelles. Etre prêt à ajuster l’objectif au fur et à mesure de l’avancée du projet.
  • La présentation est clé. Vous pouvez avoir le meilleur projet au monde mais si personne ne le comprend, personne ne votera pour vous. 2 minutes est un format très court, il est donc fondamental de s’entraîner ou d’utiliser la vidéo pour être certain de rentrer dans le cadre du temps imparti.
  • Ne paniquez pas si les choses tournent mal. Mieux vaut se concentrer sur la façon de contourner l’obstacle. Il y a toujours quelque chose qui ne fonctionne pas comme on l’avait prévu. Alors sautez l’étape du stress et passez directement à celle de la résolution du problème.
  • Amusez-vous ! C’est toujours excitant de travailler sur ce genre de projet alors tâchez d’en trouver un sympa et intéressant. Si vous faites des choses que vous aimez, vous serez forcément plus proche du succès.

Nous vous tiendrons au courant de nos progrès et de ceux des autres projets de ce ShipIt Valiantys au cours des prochains mois. En attendant, si vous cherchez des formations aux outils Atlassian, consultez notre catalogue de formations.