Chroniques de l’Atlassian Summit 2017 – San José, Californie


Publié par
Maud EON

28 septembre 2017

Entre le Summit de Barcelone et celui de San José, nous voici avec notre deuxième édition de l’année de nos « Chroniques de l’Atlassian Summit » cette fois-ci en version américaine ! Avec plus de 90 000 clients à travers le monde, Atlassian a besoin d’un second Summit, sur un autre continent, pour réunir l’ensemble de ses communautés et réfléchir aux nouvelles façons d’améliorer la collaboration au sein des équipes. Cette chronique est riche avec de nombreuses annonces produit, un adieu à notre ami « Charlie » mais aussi des récompenses pour Valiantys.

Commençons par un petit cocorico de notre équipe.

Derrière les coulisses avec Valiantys

Des membres de nos équipes de Montréal, Toulouse et Londres ont eu la chance de se retrouver à San José pour ce Summit américain. C’est au cours de l’Add-on Discovery Day que Valiantys s’est vu remettre deux prix par des partenaires de la Marketplace. Riada nous a décerné le prix de « Top-Selling Partner Worldwide for Insight for 2017 » et Tempo celui de « Top-Selling Partner for 2017 ». Nous sommes fiers de pouvoir travailler avec de tels éditeurs qui aident nos clients à exploiter pleinement le potentiel de leurs outils Atlassian grâce à leurs apps.

Le lendemain, lors de la cérémonie des Partner Awards, Atlassian a remis des prix à ses meilleurs partenaires. Valiantys a été récompensé par le prix très convoité de « Partenaire Atlassian de l’année 2017″,  dans la catégorie Enterprise. Nous sommes heureux de voir que le travail fourni par nos équipes soit ainsi reconnu. Cela nous motive pour continuer sur cette lancée et toujours mieux répondre aux besoins de nos clients.  Pour en savoir plus sur ce prix, c’est par ici.

Durant le Summit, notre équipe a pu discuter avec les visiteurs sur le stand et souligner la valeur ajoutée que peut leur apporter Valiantys, Partenaire Solution Platinum d’Atlassian. Nos consultants certifiés étaient aussi présents pour faire des démonstrations de nos apps bien connues : nFeed et Exocet. Mais le Summit a aussi été l’occasion de lancer notre nouvelle app Elements qui a reçu le meilleur des accueils. D’ailleurs, notre promotion de lancement est valide jusqu’au 31 octobre ! Pour tout achat d’une licence nFeed ou Exocet nous vous offrons une licence serveur d’Elements pendant un an ! N’attendez pas pour en profiter.

 

Maintenant attaquons-nous au coeur du Summit : les annonces produit, et croyez-nous, il y en a eu !

Stride

Certainement l’une des plus grosses annonces du Summit, Stride est le nouvel outil complet de communication pour les équipes. Sa puissance repose sur trois piliers :

  • Messagerie : Stride a plus de 100 nouvelles fonctionnalités incluant notamment l’édition de texte riche, des emojis personnalisables, des statuts visuels, une recherche rapide, des médias, l’annotation d’images et bien plus encore.
  • Réunions : Vous vous dîtes que rien ne peut remplacer les réunions en face à face. Vous allez changer d’avis. Stride dispose de réunions intégrées à l’ensemble de la suite Atlassian vous permettant de sauter d’une réunion à deux à une réunion d’équipe, le tout en haute définition, sans vous soucier de la plateforme sur laquelle vous êtes. D’autres fonctionnalités comprennent le rappel dans le calendrier, le partage d’écran, la prise de contrôle à distance et l’accès pour les personnes externes à votre entreprise (invités). Pour les aficionados de Trello, les appels Stride sont intégrés depuis la plateforme pour que vous puissiez appeler vos collègues en même temps que vous modifiez votre tableau.
  • Outils de collaboration avec actions et décisions : Stride considère que les actions sont plus parlantes que les mots. Les conversations peuvent donc être enrichies avec des « actions » et des « décisions » que vous pourrez facilement retrouver dans le fil de la discussion, rendant ainsi le travail d’équipe encore plus performant.

Afin de vous laisser le temps d’effectuer vos tâches quotidiennes, Stride dispose d’un mode Focus vous permettant de ne plus être dérangé par les notifications. Vous pouvez informer les membres de votre équipe du projet sur lequel vous travaillez, la durée pendant laquelle vous ne souhaitez pas être interrompu afin de concentrer toute votre attention sur votre travail. Une fois votre tâche accomplie, le mode focus peut être levé et vous verrez un résumé de tout ce qui s’est passé pendant votre absence de la messagerie. Pratique !

Stride est déjà prêt pour les grandes entreprises avec la sécurité Identity Manager.

Nouveau logo

En 2002 le logo Atlassian ressemblait à ça :

En résumé, le logo d’origine était inspiré du héros mythologique grec Atlas, un titan qui a été condamné à soutenir la voûte céleste sur ses épaules pour toute l’éternité. C’était l’époque où Atlassian était une société de service et ses co-fondateurs voulaient représenter l’excellence du service client. Au fil des ans, le logo « Charlie » a été rajeuni mais jamais réellement repensé … jusqu’à aujourd’hui.

Principal souci avec l’ancien logo, Charlie est seul alors que la mission d’Atlassian est de libérer le potentiel des équipes et de favoriser la collaboration. Cela ne reflétait plus leur marque et leurs valeurs. Voici donc le nouveau logo, plus en phase avec la vision d’Atlassian :

Que voyez-vous ? Deux personnes qui se tapent dans la main ? Une montagne à gravir ? Un « A » comme pour Atlassian ? Le logo se veut ouvert à l’imagination, ce qui colle tout à fait à l’image de l’entreprise qui édite des logiciels personnalisables et adaptés à de nombreuses équipes.

Les logos des produits ont aussi subi un relooking en profondeur :

Sans oublier JIRA qui est devenu Jira, contrairement à Atlassian qui est maintenant écrit en lettres majuscules !

Trello

Bien que Trello faisait ses débuts au Summit US, cet outil est déjà bien connu puisque Michael Pryor (Head of Product, Trello chez Atlassian) a annoncé avoir dépassé les 25 millions d’inscriptions.

Une des principales raisons de sa notoriété est qu’il peut être utilisé aussi bien par les professionnels que par les particuliers pour organiser les tâches quotidiennes ou encore gérer les activités au sein d’une communauté. Au cours d’une journée, trois choses changent pour chacun des rôles endossé par toute personne : l’équipe, les services, le matériel. Trello s’assure de pouvoir répondre à ces différents besoins.

Quand votre équipe change, Trello introduit les cartes associées. Cela permet à l’utilisateur de connecter des cartes qui se trouvent sur différents tableaux, afin de pouvoir suivre le statut d’un projet sans avoir à quitter son tableau actuel.

Lorsque vos services changent, Trello y répond grâce à des intégrations avec la suite Atlassian mais aussi avec les outils de gestion de projets les plus utilisés comme Slack, Dropbox… Trello peut aussi s’intégrer avec d’autres outils qui disposent de cartes et tableaux embarqués, vous permettant de voir votre travail directement depuis Bitbucket, Confluence ou encore Microsoft teams.

Pour ceux qui utilisent Trello principalement sur leur ordinateur, vous allez adorer la nouvelle app Trello Desktop. Disponible sur Mac et PC, l’application dispose d’une fenêtre d’ajout rapide, de raccourcis personnalisables, elle offre également la possibilité de fixer des priorités sur les tableaux et des notifications desktop.

Data Center et Serveur

Si vous disposez d’un Data Center ou d’une solution serveur hébergée c’est que vous avez besoin d’évolutivité et de haute disponibilité. Voici comment Atlassian prévoit de répondre à vos besoins croissants d’infrastructure :

  • Kanplan pour Data Center et Serveur: Kanplan donne une place à votre backlog dans votre tableau kanban. Il était annoncé sur le Cloud lors du Summit de Barcelone, le voici à présent disponible sur Serveur et Data Center.
  • Administration au niveau du projet : Tout le monde ne peut pas être un administrateur Jira. Mais un administrateur Jira ne peut pas non plus tenir la main d’un administrateur projet pour modifier un simple workflow, ajouter un champ à un ticket ou encore réorganiser l’affichage des champs d’une demande. Il faut donc plus d’autonomie pour les administrateurs projet pour qu’ils puissent modifier eux-mêmes certaines configurations. Les administrateurs Jira pourront toutefois voir dans un log toutes les modifications effectuées et auront l’option de bloquer l’accès à certaines configurations. Cette fonctionnalité attendue sera disponible dans Jira Software, Bitbucket et Bamboo.
  • Le rapport de dépendances dans Portfolio for Jira aidera les équipes à rapidement identifier les points bloquants.
  • De même, Portfolio programs montre une vue agrégée de tous vos plans, vous fournissant une vue d’ensemble des projets les plus critiques. Les équipes peuvent aussi voir de quelle manière leur travail contribue aux objectifs de la société.
  • Priorités par projet bientôt disponible dans Jira. Cela va permettre aux équipes de prioriser leur travail.

DevOps

  • DevOps est une culture et un défi de collaboration. C’est la raison pour laquelle Atlassian met à disposition son DevOps Playbook pour aider les entreprises à se lancer dans l’aventure.
  • Avec Config as Code in Bamboo, vous pouvez créer et gérer les plans de build comme du code. En versionant vos plans de build à côté de vos sources dans Bitbucket, vous livrez ainsi des builds plus efficaces.
  • Atlassian a lancé la Marketplace DevOps. Elle regroupe les apps leaders permettant d’engager une démarche DevOps. (nFeed, l’app de Valiantys est dans la catégorie Continuous Feedback).

Data Center

  • Le nouveau framework de tests de performance pour Bitbucket, Confluence et JIRA Software Data Center simplifie les tests dans votre environnement.
  • Jusqu’ici, vous pouviez déployer les outils Atlassian en mode Data Center sur Amazon Web Services.  Au vu du succès et de la demande des clients de pouvoir choisir leur solution d’hébergement, Atlassian propose maintenant le déploiement sur Microsoft Azure.
  • Enfin, les applications serveur pour mobile arrivent ! Restez à l’écoute pour leur date de lancement !

Jira Software et Bitbucket

Atlassian facilite le quotidien des équipes qui adoptent une démarche DevOps. La version Cloud de Bitbucket propose la livraison continue grâce au test et à la livraison qui sont maintenant disponibles directement dans Bitbucket grâce à trois nouvelles fonctionnalités :

  • Davantage de conteneurs de services pour répondre à vos besoins de build.
  • Les images Docker peuvent être générées directement depuis les pipelines.
  • Vous pouvez désormais tester plusieurs plateformes avec des images différentes, afin de tester facilement différents environnements et infrastructures.

Atlassian s’est attaché à faciliter le travail des développeurs, qui passent beaucoup de temps dans Bitbucket, en leur permettant de visualiser et d’éditer les demandes Jira directement depuis Bitbucket.

De même, Atlassian a pensé aux designers. Jira s’intègre avec Sketch, Adobe et Invision afin de permettre aux designers d’insérer leurs visuels dans Jira.

Et ce n’est pas tout, comme 14% des utilisateurs de Bitbucket utilisent aussi Trello, il y avait un intérêt à ce que les tableaux Trello soient ajoutés dans le dépôt Bitbucket. Voilà, c’est chose faite.

Jira Service Desk

Une révolution est en marche pour le portail Jira Service Desk. Il est maintenant possible de l’habiller à son image en le personnalisant.

Sur un autre registre, Atlassian souhaite aussi faciliter la mise en relation des agents avec les clients. Le portail Jira Service Desk peut donc être personnalisé en fonction de la langue et un agent parlant cette langue pourra être affecté à la demande. Des SLA spécifiques peuvent même être fixés.

Une autre nouvelle fonctionnalité est le Service Desk embarqué. Le portail peut être directement intégré dans votre site web ou l’application client pour en faciliter l’accès.  Par ailleurs, l’intégration avec CRM for Jira Cloud permet d’ajouter directement dans la vue de vos demandes Jira toutes les informations utiles sur le client ou prospect pour lequel vous travaillez.

Naviguer dans le Cloud en douceur

L’un des atouts de Jira est sa puissance, ce qui peut aussi devenir son principal défaut en raison de la quantité d’informations et de fonctionnalités mises à disposition. Pour palier à cela, voilà ce qu’Atlassian va mettre en place.

Confluence

  • Les actions les plus utilisées dans Confluence – comme la mise en forme, les listes à puces, les tableaux et les onglets ont été déplacés vers le haut de la fenêtre pour les rendre plus accessibles.
  • Ajouter des personnes à une page Confluence peut se faire en deux clics, tout le monde est sur la même page en un rien de temps.

Plateforme Teamwork

La plateforme Teamwork regroupe l’ensemble du travail d’une personne quelque soit  les outils Atlassian utilisés, reliant ainsi la personne à son travail (dans sa globalité) sans prendre en considération son service ou sa situation géographique. Cette plateforme comprend trois thématiques :

  • People: Cette fonctionnalité permet de connecter les bonnes personnes au bon moment. Vos collaborateurs verront un profil intégré leur permettant de voir vos disponibilités et les tâches sur lesquelles vous travaillez.
  • Elements: Ce sont des moyens de collaborer disponibles dans les outils Atlassian qui vous aident au quotidien. Cela inclue le suivi du travail (commentaires, actions, décisions…), l’expression de vos pensées et de votre personnalité (statuts, réactions, annotations…) et la connectivité entre les personnes et le travail (regarder, lier, mentionner…). Certains de ces éléments existent déjà dans la suite Atlassian, d’autres sont nouveaux.
  • Home: Cette page présente les priorités de votre journée. Il s’agit d’une vue regroupant les notifications de tous les outils Atlassian. Cela comprend les tâches qui vous sont affectées, le travail dans lequel vous êtes impliqué depuis plusieurs jours ainsi que les rappels pour les pages auxquelles vous contribuez régulièrement.

Cette nouvelle interface est certes attrayante, mais pour les entreprises clientes Data Center nécessitant une sécurité élevée, cette fonction ne devrait pas les faire basculer dans le Cloud. Mais avec Identity Manager pour Atlassian Cloud qui procure la sécurité et l’administration dont les entreprises ont besoin avec un contrôle par mot de passe en deux étapes, le support SAML et un support prioritaire avec des SLAs plus strictes, cela peut changer…

C’est dans la boîte !

Le prochain Summit Atlassian sera à Barcelone du 4 au 6 September 2018, alors que sa version américaine est programmée à Las Vegas du 10 au 12 avril 2019. En vous abonnant à notre newsletter vous serez certain de recevoir les informations importantes comme l’ouverture des inscriptions ou encore les informations produit qui vous intéressent.

A très vite sur un prochain événement.