My Atlassian : Ce qui peut se passer si vous ne gérez pas votre contact technique


Publié par
Elodie ALZIEU

10 mai 2017

La gestion des licences Atlassian demande une certaine rigueur. Nous avons vu des clients manquer leur date de renouvellement parce que leur contact technique n’était pas bien géré – ce qui a généré bien des problèmes pour ce qui n’aurait du être qu’une tâche mineure. Afin que vous évitiez de vous tirer une balle dans le pied, nous allons vous présenter pourquoi et comment gérer votre contact technique Atlassian.

Qu’est-ce que le contact technique sur My Atlassian ?

Le contact technique est la personne désignée pour être le point de contact unique entre votre entreprise et Atlassian. Il reçoit les clefs de licence, est informé des changements sur les produits et des informations relatives à la sécurité. Dans cet article, nous nous focaliserons sur l’adresse email associée avec ce contact.

Pourquoi est-il important d’avoir la bonne adresse email associée au contact technique ?

C’est simple : si votre contact technique n’est pas à jour, vous risquez des problèmes de communication avec l’éditeur et/ou des interruptions de service dues au fait que les notifications sont envoyées à une adresse email erronée. 

Pour des raisons de sécurité, Atlassian ne peut plus effectuer de modification sur votre compte directement. Les mises à jour du contact technique doivent être faites par les clients eux-mêmes. Par ailleurs, il est à noter qu’une seule adresse email peut être utilisée en tant que contact technique.

Bien évidemment, mettre tous ses œufs dans le même panier n’est jamais bon. Si par exemple votre contact technique quitte l’entreprise, ou qu’il change de rôle et n’est plus en charge des licences Atlassian après une réorganisation, ou simplement qu’il part en vacances, vous risquez de manquer une information critique.

En règle générale, nous recommandons de créer une adresse email générique pour l’ensemble de votre équipe. De cette manière, l’ensemble des personnes en charge des outils Atlassian peut accéder aux licences quand elles sont livrées.  Cela permets ainsi de gagner en réactivité et en transparence et de minimiser le risque de perdre des informations importantes.

Cependant, si vous souhaitez maintenir des restrictions en termes de visibilité sur votre projet, il vous est possible d’ajouter un ou deux contacts techniques secondaires manuellement qui auront également la visibilité sur vos licences.

Enfin, cela peut sembler évident, mais nous vous recommandons de bien vérifier l’adresse que vous avez saisie. Une simple faute de frappe peut générer de sérieux ennuis. Vos licences peuvent être par exemple, livrées à une mauvaise adresse ou, à une adresse inexistante, et vous ne pourrez pas y accéder !

Conseil pour gérer facilement votre contact technique sur le portail My Atlassian

Atlassian propose un excellent tutoriel (en anglais) expliquant comment ajouter et mettre à jour des contacts techniques. Vous pouvez le retrouver ici en version écrite ou en vidéo ci-dessous :

Vous voyez, cela n’est pas très compliqué, mais c’est aussi très facile d’oublier de le faire quand on est pris dans le quotidien.

Bien sûr, vous pouvez appeler votre Licensing Specialist chez Valiantys pour vous assurer que tout est à jour. Nous offrons un support sur les produits et les licences qui permet de fluidifier la gestion des livraisons et des renouvellements ainsi que d’optimiser vos licences pour vous simplifier la vie.