Découvrez notre sélection d’add-ons Confluence gratuits – vous allez les adorer !


Publié par
Balkis KHOUNI

14 septembre 2016

La marketplace d’Atlassian propose plus de 2 100 add-ons, et peu importe à quel point vous êtes à jour, il y a toujours des nouveautés ! 

Parmi ces add-ons, plus de 50% sont gratuits. Cela signifie qu’il ya plus de 1 000 add-ons gratuits disponibles sur le marché – incroyable , non? Cependant, il est fréquent de penser que seuls les add-ons payants apportent une réelle valeur.

J’ai donc décidé d’évaluer les quelques 648 add-ons Confluence disponibles sur le marché et de partager avec vous les 10 add-ons les plus intéressants – et gratuits – que vous allez certainement prendre plaisir à utiliser.

HideElements

HideElements est un add-on qui pourrait être utilisé dans le cas où vous voulez cacher des éléments spécifiques dans une page Confluence, tel que le bouton Partager, le bouton Outils ou la section de commentaires. Cela peut être pratique dans plusieurs cas – par exemple, lorsque vous  voulez simplifier la page d’accueil de votre espace Confluence, en supprimant la section commentaires et certains boutons d’action. L’add-on peut être utilisé en insérant tout simplement la macro HideElement dans votre page Confluence et en sélectionnant un ou plusieurs éléments à cacher dans cette page. Ceux-ci peuvent soit être sélectionnés dans la liste qui apparaît dans la fenêtre Modifier de la macro, ou spécifiés dans le champ sélecteur CSS qui apparaît également dans la fenêtre d’édition de la macro.

PocketQuery 

Les administrateurs et utilisateurs de Confluence vont certainement adorer cet add-on. PocketQuery vous permet d’exécuter des requêtes SQL sur des bases de données externes et d’afficher le résultat dans une page Confluence. Ce que je trouve vraiment intéressant à propos de cet add-on,  c’est que les administrateurs peuvent configurer des modèles de macro (templates) pour leurs requêtes et afficher les données exactement de la façon qu’ils souhaitent. Les modèles sont construits en utilisant Velocity, et chaque requête sélectionnée par l’administrateur est affectée à un modèle d’affichage spécifique. Pour utiliser PocketQuery , vous devez :

  1. Configurer une base de données
  2. Créer des requêtes de base de données
  3. Créer des modèles pour les macros de vos requêtes
  4. Insérer et configurer une macro PocketQuery dans votre page Confluence

Voyons quelques exemples d’utilisation de cet outil ! Nous allons montrer le résultat d’une requête de base de données qui extrait la quantité de contenu créée par chaque utilisateur avec différents modèles de PocketQuery .

Tables

Ceci est similaire au modèle par défaut utilisé par PocketQuery pour afficher les données , mais nous avons ajouté des conditions pour mettre en évidence les valeurs inférieures à 3 et celles au-dessus de 11.

Picture1

Pie charts

Ce modèle est créé en utilisant la fonction PocketQuery.chart basée sur Google Chart API. Vous pouvez utiliser d’autres tableaux de l’API également, mais vous devez vous assurer que les résultats de la requête peuvent effectivement être représentés dans ce tableau .

Picture2

Forms

Celui-là est mon préféré – vous pouvez créer un modèle de formulaire que les utilisateurs peuvent utiliser pour saisir de façon dynamique les paramètres de la requête de base de données, et ce sans avoir à passer en mode édition.
Dans cet exemple, l’utilisateur peut définir le type de contenu que la requête prendre en considération. NOTE : Les données sont mises à jour sans avoir à recharger la page entière. Vous pouvez également ajouter un bouton pour actualiser la macro. Il y a tellement de  possibilités avec cet add-on …et il est très bien documenté en plus !

Picture3

Numbered Headings

Numbered Headings est un add-on qui permet de numéroter vos rubriques dans une page Confluence. Aussi basique que cet add-on puisse paraître, il peut être extrêmement utile lorsque vous souhaitez formater votre contenu et le rendre lisible pour vos lecteurs. Pour l’utiliser, vous devez mettre votre contenu dans une macro Numbered Headings. Vous obtiendrez le résultat instantanément à l’intérieur de votre éditeur.

Ce qui est intéressant ici, c’est que vous pouvez configurer la façon dont vos titres sont numérotés en choisissant un format de nombre spécifique. Vous pouvez également choisir de commencer la numérotation des rubriques à un niveau spécifique (h1 , h2 , etc. ) et avec une valeur données (a, b ou 1,2 etc.).

A NOTER : Numbered Headings est gratuit seulement pour les instances serveur de Confluence.

Confluence Source Editor 

Ceci est un des add-ons Confluence que j’utilise régulièrement, parce qu’il me donne davantage de contrôle sur le contenu que je suis en train de travailler. Confluence Source Editor, comme son nom l’indique, est un éditeur pour le format de stockage d’une page de Confluence. Parfois, lorsque vous éditez une page, vous avez du mal à gérer les indentations des tableaux ou à ajouter des puces dans une cellule de tableau – ou peut-être voulez-vous juste personnaliser le contenu. Il suffit de cliquer sur le bouton Source Editor dans l’éditeur et vous aurez accès à un éditeur de code source pour faire vos modifications.

Picture5

RefinedWiki UI Toolkit

RefinedWiki UI Toolkit est un add-on Confluence que vous pouvez utiliser pour améliorer l’apparence et l’ergonomie de vos pages. Il est en effet important de vous assurer que votre contenu soit attractif pour capter l’attention des lecteurs. Ce module vous permet d’insérer des éléments comme des boutons, des zones de texte, des listes extensibles ou encore des images.

Picture7

Lorsque vous insérez une image dans une page, celle-ci s’ajuste dynamiquement à la largeur de la page, afin de proposer une meilleure expérience utilisateur. Ce que j’aime à propos de cet add-on, c’est que vous pouvez jouer avec et finir par créer une page qui ressemble presque à un site web !

No Email Storm

J’ai un peu hésité à inclure cet add-on dans la liste, mais je pense que beaucoup de gens sont concernées par la problématique adressée par cet outil . Avez-vous déjà fait un changement très mineur dans une page Confluence, puis enregistré sans décocher la case notifier les observateurs ? Je ne sais pas pour vous, mais cela m’est arrivé une centaine de fois. Et bien, cet add-on est la solution. En l’installant et en configurant les groupes d’utilisateurs qui auront accès à cette fonctionnalité, vous êtes en mesure d’éditer vos pages sans vous préoccuper de cette notification.

User Management Util

Minutieusement sélectionné par l’Atlassian Marketplace, User Management Util peut littéralement « sauver des vies » ! Je suis tombée sur cet add-on pendant que je cherchais un moyen de désactiver des utilisateurs en masse dans Confluence.

User Management Util est un outil vraiment utile et simple à utiliser, qui vous permet d’exporter des utilisateurs dans un fichier CSV ou de créer, mettre à jour, désactiver ou activer un grand nombre de contacts en une seule fois. Il n’est pas le meilleur en termes d’expérience utilisateur, mais il fait parfaitement l’affaire ! Et en cas de dysfonctionnement, vous verrez un message d’erreur apparaître expliquant la raison de l’échec.

Picture9

Afin d’utiliser les fonctionnalités de cet add-on, vous devez insérer une macro dans une page Confluence, de préférence accessible uniquement par les administrateurs. Si vous voulez ajouter ou mettre à jour des utilisateurs, vous devez d’abord les avoir dans un format CSV et c’est tout ! Vous pouvez toujours vous inspirer de l’échantillon fourni par la macro pour avoir une idée du format dont vous avez besoin pour votre liste d’utilisateurs.

J’espère que cet article de blog changera votre perception sur les add-ons gratuits de la marketplace, et que vous êtes sur le point de les télécharger pour les essayer !

Et si j’ai oublié de parler d’un add-on Confluence gratuit que vous jugez important, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Essayez ces add-ons maintenant !