Cas d’usages des add-ons Valiantys par l’équipe de développement (2ème partie)


Publié par
Brice GESTAS

31 mai 2017

Dans l’écosystème Atlassian, la communication entre projets est vitale pour la productivité. Exocet, add-on développé par Valiantys, a donc une mission critique : copier, lier et synchroniser les tickets JIRA avec un effort manuel limité à son strict minimum.

Tout comme nous l’avons vu pour nFeed, Exocet a aussi tout son interêt dans nos processus internes. Comme toute entreprise travaillant en mode Agile, l’équipe de développement Valiantys sort une nouvelle version – une nouvelle fonctionnalité ou des corrections de bugs – à la fin de chaque sprint de 3 semaines. Comme la méthode Agile nécessite une certaine réactivité, il est primordial que l’équipe puisse se concentrer sur le code plutôt que de saisir manuellement des données répétitives. Vous vous en doutez, nous n’avons pas eu à chercher bien loin la solution. Quand nous voulons améliorer Exocet, nous utilisons Exocet. Voici nos cas d’utilisation les plus fréquents avec Exocet.

JIRA + Confluence = une source de documentation illimitée pour les nouvelles fonctionnalités

La création de nouvelles fonctionnalités engendre de nombreux détails à gérer. Quels sont les pré-requis pour l’interface utilisateur ? Quelles vues sont nécessaires pour réaliser cette nouvelle fonctionnalité ? Comment prévenir les utilisateurs ? Il est évident qu’il y a de nombreux paramètres fonctionnels et techniques à prendre en considération. La user story dans JIRA  n’est pas vraiment le bon endroit pour stocker tous ces détails, d’autant plus que l’espace pour la description est limité.

Par contre, Confluence a été conçu avec une approche collaborative du contenu

C’est là qu’entre en jeu Exocet. Depuis la user story dans JIRA, il est possible de créer une page Confluence avec un template pré-défini pour les développeurs. Exocet injecte dans cette page la description, le résumé, les clés, la version. A partir de là, l’équipe de développement dispose d’une page plus ergonomique et lisible pour ajouter les pré-requis comme la visualisation, le schéma fonctionnel, la description des pré-requis techniques ou encore les notes.

La stratégie des tâches est définie dans JIRA. Mais cela ne suffit pas à répondre aux besoins de nos développeurs. L’exécution de ces activités est bien mieux renseignée dans notre wiki Confluence. Exocet est le lien entre les deux.

Pré-requis techniques et filtres

Une fois que la page Confluence est créée, de façon automatique, il faut penser à bien organiser les pages pour qu’au moment des phases de tests le développeur puisse accéder à la documentation du projet et retrouver facilement les pré-requis. Depuis le ticket JIRA, la fonction tableau de données (Data Panel) d’Exocet permet à l’équipe d’afficher un résumé clair des informations importantes qui se trouvent dans des tickets liés ainsi que leurs sous-tâches.

Comme il y a beaucoup de points à prendre en compte, les liens dans le data panel peuvent devenir nombreux. Exocet permet alors à notre équipe de filtrer les liens à partir des étiquettes, rendant la lecture beaucoup plus claire, et donc l’information plus rapide à trouver.

automationStoryNFeedWithLabels_forblog

Copier automatiquement les bugs depuis notre JIRA privé vers notre JIRA public

Chez Valiantys nous apportons de l’importance « au parler vrai ». Nous croyons en la communication ouverte, entre collaborateurs, avec les clients et les partenaires.

Mais si vous pouvez automatiser cette communication ouverte avec Exocet, c’est encore mieux !

Laissez-moi vous donner un exemple sur la manière dont nous communiquons sur les bugs de nos add-ons. Quand on nous notifie un bug, nous créons un ticket dans notre JIRA privé. C’est dans cette instance que nous réalisons nos sprints et que nous gérons nos tests. Il est donc normal qu’il soit privé. Mais quand nous voulons vous informer sur le statut de résolution de ce bug, nous avons un JIRA public ouvert à nos clients.

Exocet rend la communication directe, entre l’équipe de développement et nos clients, en créant de façon automatisée le ticket du bug dans le JIRA public. Cela nous permet d’être totalement transparent avec notre communauté et nous évite de ressaisir manuellement le bug dans l’instance publique. De plus, Exocet permet de créer un lien entre le ticket du JIRA public et celui du JIRA privé afin d’avoir la même information sur les deux instances.

Lorsque le bug est corrigé, Exocet met automatiquement à jour le ticket pour les clients en le synchronisant avec le ticket de la version corrigée.

Vous avez maintenant un bon aperçu de comment Exocet lie tout, y compris Exocet lui-même! Si vous êtes développeur et que vous avez d’autres cas d’utilisation, nous serions ravis de les connaître. Alors laissez-nous un commentaire. Sinon vous pouvez essayer Exocet et voir comment il peut améliorer votre travail d’équipe.

Essayer Exocet pour JIRA